Publicité

QUESTION D'ACTU

De 207 à 81 kilos

Comment a-t-il pu survivre 382 jours sans manger? L'incroyable histoire d'Angus Barbieri

En 1965, un Ecossais de 207 kilos a entamé un jeûne de 382 jours sous supervision médicale. Mais comment son organisme a-t-il pu tenir sans nourriture pendant si longtemps? 

Comment a-t-il pu survivre 382 jours sans manger? L'incroyable histoire d'Angus Barbieri Inconnu

  • Publié 27.04.2019 à 18h11
  • |
  • |
  • |
  • |


S’il y a un sujet sur lequel les médecins n’arrivent pas à accorder leurs violons, c’est bien le jeûne. Certains trouvent cette méthode miraculeuse tandis que d’autres hurlent au danger mortel. En effet, plusieurs personnes sont déjà décédées en s’abstenant de manger pendant trop longtemps. En 1965, toutefois, un Ecossais de 27 ans qui souffrait d’obésité morbide a tenu sans nourriture solide pendant 382 jours, ce qui lui a valu d’entrer dans le Guiness book of records en 1971.  

En 1965, Angus Barbieri se rend à l’hôpital universitaire de Dundee, en Ecosse. Il est relativement en bonne santé mais voudrait qu’on l’aide à perdre du poids. Car Angus pèse 207 kgs, ce qui, sans surprise, pèse sur sa vie sociale et sentimentale. Les médecins lui proposent alors de jeûner pendant une période indéterminée.

"A l’origine, il n’était pas prévu de faire durer le jeûne si longtemps mais puisqu’il s’est si bien adapté et voulait atteindre son poids idéal, il a continué et a réalisé le jeûne le plus long jamais réalisé", racontent les docteurs de l’Université de l’Ecole de Médecine de Dundee dans un article paru en 1973 dans le Postgraduate Medical Journal.

Pendant plus d’un an, Angus boit de l’eau, du thé et des tisanes. S’il ne mange aucune nourriture solide, les médecins lui donnent toutefois des suppléments en potassium et sodium, des vitamines et des petites doses de levure car cette dernière contient des protéines.

125 kilos perdus en 382 jours

Et bien évidemment, le jeûne a lieu sous étroite supervision. Le jeune homme se rend régulièrement à l’hôpital où on contrôle sa pression sanguine, ses urines, son taux de glucose sanguin et ses concentrations plasmatiques en électrolytes. Sans surprise, ces niveaux diminuent au fil des mois. Qu’à cela ne tienne, Angus reste en forme et a le moral. "Malgré l'hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang, NDLR), le patient n'a pas présenté de symptômes, se sentait bien et marchait normalement", décrit ainsi le rapport des médecins, précisant qu’Angus n’a des selles que tous les 37 à 48 jours.

Puis, au bout de 382 jours, il atteint enfin son poids idéal : 81 kgs. Il a perdu 125 kgs. Il décide alors de s’arrêter. "Excepté que je me sens un peu faible, je ne me sens pas malade", déclare-t-il alors à la presse, ajoutant ne plus se souvenir du goût de la vraie nourriture. Son premier repas après le jeûne : un œuf à la coque et une tranche de pain. "J’ai vraiment apprécié mon œuf et je me sens complètement rempli", témoigne-t-il alors avec amusement.

"Le jeûne thérapeutique et supervisé d’un patient obèse peut fonctionner de manière sûre", concluent alors les médecins, notant toutefois toutefois que "le traitement par jeûne prolongé" doit être utilisé avec beaucoup de prudence. Et de remercier Barbieri pour sa "coopération et sa volonté". Une volonté de fer en effet puisque, six ans plus tard, l’Ecossais n’a repris que 7kgs. Il est heureux et a enfin une petite amie avec qui il aura deux enfants.  

Puiser dans ses réserves de graisse corporelle

Si son histoire a tout d’un conte de fée, une question s’impose : comment Angus Barbieri a-t-il pu tenir sans manger pendant plus d’un an ?

Si vous mangez tout au long de la journée, votre corps tirera la majorité de son énergie dans le glucose présent dans votre sang et votre foie. Les cellules l’utilisent pour synthétiser l’ATP, une molécule qui transporte de l’énergie dans les cellules. Et si aucun glucose n’est immédiatement disponible dans le sang ou le foie, l’organisme est capable de le produire à partir de glycogène, une longue chaîne de glucose stockée dans le foie et les muscles. Qui plus est, le corps peut décomposer la graisse naturelle en glycérol, qui peut alors être transformé en glucose et en acide gras libres. Ces derniers peuvent eux êtres convertis en corps cétoniques.

Angus Barbieri ayant des réserves de glycérol extrêmement abondantes, situées dans les amas de sa graisse corporelle, il a pu vivre grâce à ce processus pendant une période incroyablement longue. Toutefois, le corps ne pouvant produire par lui-même certains nutriments et vitamines essentiels à l’organisme, l’Ecossais serait très probablement mort sans les suppléments de potassium, de sodium et la levure que lui donnaient les médecins.

Au fil de l’Histoire, à l’exception de celle d’Angus Barbieri, les plus longs jeûnes ont eu lieu en signe de protestation politique. Au cours de sa vie, Gandhi fait au moins 14 grèves de la faim, d’une durée maximale de 21 jours. En 1920, des membres de l’armée républicaine irlandaise jeûnent pendant 94 jours à la prison de Cork en Irlande. Plus récemment, c’est le réalisateur, scénariste et producteur ukrainien de cinéma Oleh Sentsov qui a fait parler de lui en s’arrêtant de manger de mai à octobre 2018 pour protester contre son arrestation par les Russes.

Le jeûne prolongé peut-être très dangereux et n’est aucunement recommandé. Si vous voulez perdre du poids, parlez-en à un professionnel de santé qui vous indiquera la marche à suivre.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité