Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladies de l'intestin

Syndrome du côlon irritable : une nouvelle technique permet d’améliorer le traitement des enfants

Soigner les jeunes passe, dans certains cas, par la modification du régime alimentaire. 

Syndrome du côlon irritable : une nouvelle technique permet d’améliorer le traitement des enfants TLFurrer/ISTOCK

  • Publié 18.04.2019 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les troubles intestinaux concernent aussi les plus jeunes : les pré-adolescents peuvent être atteints de colopathie fonctionnelle, aussi appelée syndrome du côlon irritable. Des chercheurs de l’hôpital des enfants du Texas, à Houston, ont mis au point une technique pour améliorer le diagnostic de la maladie chez les plus jeunes. Elle permet également de fournir des traitements plus adaptés. Leurs résultats ont été publiés dans la revue spécialisée The Journal of Molecular Diagnostics.

La colopathie fonctionnelle est un trouble de l’intestin très douloureux. Il n’est pas possible de le soigner, mais des traitements permettent de diminuer les symptômes : diarrhée, nausée, douleurs abdominales, etc. 

Classer les marqueurs de la maladie 

Dans cette recherche, les scientifiques ont développé une méthode de classification du microbiote et des bactéries qui le constituent. L’étude a rassemblé 23 enfants, âgés de 7 à 12 ans, atteints du syndrome du côlon irritable et 22 autres, en bonne santé.

Tous ont fourni des échantillons de selles, qui ont été analysés par les chercheurs. Ils ont repéré des différences entre les enfants atteints de colopathie fonctionnelle et les autres, ce qui leur a permis de créer une classification des différents marqueurs de la maladie, fiable à 80% d'après leurs conclusions. "Cette classification de la maladie est une avancée significative dans le diagnostic du syndrome du côlon irritable", se félicite le Dr Versalovic, l’un des auteurs de cette étude. 

Des traitements plus adaptés 

Cette découverte doit permettre de mieux cibler le traitement des enfants, en identifiant ceux qu’une modification du régime alimentaire pourrait aider. En l'absence d'intolérance ou d'allergie, certaines règles diététiques peuvent soulager les malades : ne pas trop manger, ni pas assez, éviter les aliments gras, la caféine, diminuer la consommation de lactose et de fructose, etc. La classification mise au point par l'équipe de recherche doit permettre d'identifier également les jeunes pour qui un traitement médicamenteux est nécessaire.

Environ 5 % de la population française est atteint du syndrome du côlon irritable d’après l’Assurance maladie. Les femmes seraient deux fois plus touchées que les hommes.  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité