Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Cancer du poumon : ces signes qui doivent vous alerter

Le cancer du poumon est l'un des plus meurtriers et touche près de 50 000 personnes chaque année. Savoir repérer les symptômes peut améliorer les chances de survie. 

Cancer du poumon : ces signes qui doivent vous alerter magicmine / istock

  • Publié 15.04.2019 à 12h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Le cancer du poumon est le quatrième cancer le plus fréquent en France : 49 109 nouveaux cas ont été diagnostiqués en 2017 (32 260 chez les hommes et 16 849 chez les femmes). Si la tendance reste plus faible chez ces dernières, on constate tout de même une dangereuse progression.

Selon les dernières données, l'âge médian des patients au moment du diagnostic est de 66 ans pour les hommes et 65 ans pour les femmes. Très meurtrier, le cancer du poumon affiche un pronostic sombre : seuls 17 % des patients sont encore en vie 5 ans après le diagnostic. Connaître les symptômes peut donc permettre un diagnostic précoce et augmenter les chances de guérison et de survie.

Le tabac, cause principale du cancer du poumon

Il existe 2 grands types de cancer broncho-pulmonaire : 85% sont "non à petites cellules" et 15% "à petites cellules", ce qui est important au plan de la stratégie thérapeutique. La relation entre le risque de survenue d’un cancer broncho-pulmonaire et le tabagisme est très largement démontrée. Sur 100 patients qui décèdent de cancer broncho-pulmonaire, on peut considérer que 7 seulement n’ont jamais fumé.

Le risque de cancer est d’autant plus élevé chez les personnes ayant commencé à fumer jeunes, car la durée est plus importante et la quantité en goudron consommé considérable. Actuellement, 92% des décès par cancers bronchiques chez l'homme et 71% de ceux chez la femme sont attribuables au moins partiellement au tabac.

Peuvent également être à l'origine de la maladie la pollution, les maladies chroniques des bronches et des poumons ou encore certaines substances comme l’amiante, la radioactivité (rayons X et gamma), radon (gaz radioactif incolore et inodore naturellement présent dans l'environnement de certaines régions riches en granit ou volcaniques : peu dangereux à l’extérieur car dilué, il peut le devenir lorsqu’il s’infiltre par les fondations d’une maison), le chrome, le nickel, le fer, l’arsenic ou les dérivés de goudrons.

Les signes qui doivent alerter

Les signes du cancer du poumon sont assez peu spécifiques. Il peut s’agir de manifestations en rapport avec la souffrance du poumon : toux persistante sans cause apparente et qui ne disparaît pas, essoufflement ou aggravation de difficultés respiratoires récentes, douleurs constantes de la poitrine, aggravées par la respiration ou la toux, crachats sanguinolents, infections bronchiques ou pulmonaires à répétition, sifflements pendant la respiration… 

Il peut s’agir de signes plus généraux à type de fatigue anormale et persistante, de perte d’appétit, de perte de poids involontaire, d’œdème du cou et du visage (paupières) au réveil… Dans certains cas, un cancer du sommet du poumon peut se manifester par une douleur irradiant dans une épaule. Cette douleur de l’épaule peut même s’associer à une chute de la paupière de l’œil du même côté avec une pupille rétrécie.

En cas de doute, consultez rapidement votre généraliste et pour mettre toutes les chances de votre côté niveau santé, arrêtez de fumer au plus tôt. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité