Publicité

QUESTION D'ACTU

Cancérologie

Les cancers reconnus d’origine professionnelle ont triplé en vingt ans

Chaque année, plus de 1 800 cancers d’origine professionnelle sont reconnus en France. Si la plupart sont liés à l’amiante, la part des cancers sans lien avec lui augmente de plus en plus, selon l’Assurance maladie.

Les cancers reconnus d’origine professionnelle ont triplé en vingt ans Neydtstock / istock

  • Publié 12.04.2019 à 13h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Chaque personne exposée à l’amiante au cours de sa carrière professionnelle peut désormais faire valoir un préjudice d’anxiété. La Cour de cassation a en effet ouvert cette indemnisation, le 5 avril 2019, à tous les employés qui ne sont pas malades, mais qui ont peur de l’être à tout moment.

Aujourd’hui, les cancers reconnus d’origine professionnelle sont encore majoritairement liés à l’amiante, puisqu’ils représentent 80% des 1 840 cancers en moyenne diagnostiqués chaque année en France. Selon l’Assurance maladie, qui publie un rapport nommé "Santé travail : enjeux et actions", les cancers d’origine professionnelle n’ont cessé d’augmenter ces dernières années.

De 541 à 1940 cancers par an

Ainsi, 1 000 nouveaux cas de cancers sont déclarés par jour en France. En 2018, 356 000 ont été diagnostiqués, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Parmi tous ces cas, la part des cancers reconnus d’origine professionnelle s’élève à 0,5%, ce qui peut paraître anecdotique. Mais leur augmentation est significative.

En 1998, 540 cancers ont été reconnus d’origine professionnelle. En 2017, ce chiffre s’élevait à 1 940. Autrement dit, le nombre de cancers d’origine professionnelle a plus que triplé en vingt ans. Et même s’ils sont toujours majoritairement liés à une exposition à l’amiante, la part des cancers liés à autre chose augmente, elle aussi.

1,2 milliard d’euros de coût annuel

Les cancers liés à l’amiante représentent 70% des cancers du poumon et 30% des cancers de la plèvre (ou mésothéliomes). Pour les autres, il s’agit principalement de cancers de la vessie, de leucémies et de cancers naso-sinusiens. Selon l’Assurance maladie, ces maladies sont liées à une exposition aux poussières de bois, au benzène et aux goudrons, bitumes et asphaltes pour la moitié des cas.

La prise en charge des cancers professionnels représente un coût annuel de 1,2 milliard d’euros pour les entreprises. Il s’agit principalement de rentes viagères, versées majoritairement aux ayants droit, aux conjoints survivants ou aux enfants. Cependant, l’Assurance maladie estime que beaucoup de cancers d’origine professionnelle ne sont pas déclarés. Il y a souvent une longue période entre l’exposition à des matières dangereuses et le diagnostic de cancer. De plus, les démarches peuvent être longues et complexes. L’Assurance maladie va mettre en place un dispositif d’aide à la déclaration.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité