Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation transformée

Des perturbateurs endocriniens dans les sauces tomates industrielles

La revue 60 millions de consommateurs a passé plusieurs sauces tomates industrielles au crible. Elles sont majoritairement trop salées, un peu trop sucrées et contiennent des perturbateurs endocriniens. 

Des perturbateurs endocriniens dans les sauces tomates industrielles Sonia Dubois/ISTOCK

  • Publié 26.03.2019 à 22h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les sauces tomates sont un indispensable dans de nombreux placards de cuisine. Lorsqu’elles sont industrielles, leur composition pourrait pourtant être néfaste pour la santé. Dans son édition du 21 mars, la revue 60 millions de consommateurs a analysé une cinquantaine de références, du bas de gamme au haut de gamme : dans la plupart des cas, elles sont trop salées, trop sucrées et contiennent des perturbateurs endocriniens. 

Du fongicide dans 20 produits 

Plus de la moitié des produits étudiés par 60 millions de consommateurs contiennent un ou plusieurs résidus de pesticides. Des molécules, considérées comme des perturbateurs endocriniens, ont été retrouvées dans certaines références à l’état de trace. Or, l’Union européenne ne les autorise que sous forme de résidus, plus fins que les traces. Du carbendazime a été repéré dans une sauce tomate et 20 produits contiennent des traces du fongicide propamocarbe. 

Trop de sel et un peu trop de sucre 

Dans l’ensemble des produits, le taux de sel est compris entre 0,92 et 1 gramme pour 100 grammes. Le chiffre est jugé trop élevé par le magazine, car les préconisations de l’Organisation mondiale de la santé sont de ne pas dépasser plus de 5 grammes de sel par jour. Comme il s’agit de produits industriels, les fabricants sont obligés de "tricher" pour qu’ils conservent leur bon goût, ainsi le sucre est largement utilisé. Dans certains produits, les sucres ajoutés représentent la moitié du total des sucres présents dans la conserve, même si selon 60 millions de consommateurs, aucune des sauces analysées n’était une "bombe de sucre". 

Les produits bio et sans conservateurs en tête du classement 

Dans le classement réalisé par le magazine, les produits les mieux notés sont les sauces tomates les plus chères en général, mais surtout celles qui sont labellisées bio et sans conservateurs. L’idéal reste de s’armer d’un peu de patience et d’une casserole, pour réaliser soi-même une sauce tomate.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité