Publicité

QUESTION D'ACTU

Sécurité alimentaire

Des haricots verts contaminés par une plante toxique rappelés chez E.Leclerc

L'enseigne E. Leclerc procède au rappel de lots de haricots verts. Ils seraient contaminés par une plante, la Datura stramonium, qui peut provoquer des troubles hépatiques, sanguins et nerveux comme des hallucinations, ou encore des tachycardies.

Des haricots verts contaminés par une plante toxique rappelés chez E.Leclerc ThaiThu / Istock

  • Publié 10.03.2019 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Soyez vigilants si vous avez l’habitude d’acheter vos haricots verts en surgelés chez Leclerc. Les magasins procèdent en effet à un rappel de ce produit. Les haricots verts concernés sont vendus en surgelés par sachets d’un kilo. Il s’agit d’haricots "très fins" de la marque Notre Jardin (marque repère de E.Leclerc). Ils portent le code barre suivant : 3564700005668 03. Deux lots sont concernés : le lot 8352M, commercialisé à partir du 20/12/2018, et le lot 8031M, commercialisé à partir du 01/02/2018.

L’enseigne demande donc à ses clients de rapporter les sachets concernés en magasin. Attention, il y a danger même si vous n’avez pas encore consommé tout le sachet : ingérer une petite quantité suffit pour une intoxication. "En cas d'ingestion, appelez le 15 ou consultez rapidement votre médecin traitant", recommande l'enseigne. Un numéro vert a été mis en place par le fabricant : le 0800 86 52 86 (appel gratuit).

Les risques de la Datura stramonium, ou "herbe du diable"

La plante en cause est bien connue comme poison. En effet, la Datura est aussi appelée "herbe du diable". Cette plante très toxique doit son nom aux puissants alcaloïdes tropaniques qu’elle contient. En cas d'ingestion, ils peuvent causer divers troubles du système nerveux central, de la digestion, du cœur ou de la vision. Cela se traduit par de nombreux symptômes, même à petite dose : sécheresses, troubles visuels, hallucinations, désorientations, faiblesses musculaires ou encore tachychardie (élévation du rythme cardiaque). 

Même une petite ingestion de cette plante peut provoquer une contamination. "Les symptômes nécessitent en général une hospitalisation", explique sur son site le ministère de l'Agriculture. 

En général, une légère intoxication peut durer entre 8 et 12 heures et une intoxication plus importante peut persister pendant deux à trois jours. Mais consommé à forte dose, le datura peut tuer. En cas d'empoisonnement, une hospitalisation d'urgence est donc fortement requise.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité