Publicité

QUESTION D'ACTU

Sevrage tabagique

Les diabétiques gagnent à arrêter de fumer, même s'ils prennent du poids

Les préoccupations relatives à la balance ne devraient pas empêcher les personnes diabétiques d’arrêter de fumer, même chez celles qui sont en surpoids. 

Les diabétiques gagnent à arrêter de fumer, même s'ils prennent du poids Wavebreakmedia / istock.

  • Publié 07.03.2019 à 12h05
  • |
  • |
  • |
  • |


Même pour les diabétiques en surpoids, il vaut mieux arrêter de fumer, et ce malgré les kilos qu’engendre le sevrage tabagique. Ces nouveaux résultats ont été présentés par l'American Heart Association's.

Plus de cinq kilos

Le surpoids et l'obésité sont des facteurs de risque de diabète, tandis que le diabète et le tabagisme sont des facteurs de risque majeurs de crise cardiaque, d'AVC et d'autres problèmes cardiovasculaires. Il fallait donc évaluer les rapports bénéfices/risques de l’arrêt du tabac chez cette population de malades aux enjeux particuliers.

Les dossiers médicaux de 10 895 hommes et femmes atteints de diabète ont été passés au crible. Comparativement aux personnes diabétiques qui continuent de fumer, le risque de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral et d'autres types de maladies cardiovasculaires n'a pas augmenté chez les personnes ayant récemment cessé de fumer, même chez celles qui ont pris plus de cinq kilos.

Prévention d'une prise de poids excessive

"Les préoccupations relatives au gain de poids ne devraient pas empêcher les personnes diabétiques d’arrêter de fumer. Et pour celles qui cessent de fumer, la prévention d'une prise de poids excessive maximiserait davantage les bienfaits sur la santé de l'abandon du tabac", a déclaré Gang Liu, auteur principal de l'étude et chercheur au département nutrition de la Harvard Chan School of Public Health.

Entre 2000 et 2009, le taux de prévalence du diabète en France n'a cessé d’augmenter, et a même progressé plus vite que prévu, notamment à cause du surpoids. En 2014, le diabète affectait 422 millions de personnes au niveau mondial (dont près de 5 millions en France), alors qu’il ne concernait que 108 millions de patients dans le monde (800 000 en France) en 1980. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’International Diabetes Federation (IDF), les prévisions actuelles annoncent 550 millions de patients diabétiques pour 2025 et 642 pour 2040.

Des conséquences graves

Le diabète correspond à un excès durable de la concentration de glucose dans le sang (hyperglycémie). Dans le cas du diabète de type 2, ce phénomène est provoqué par une perturbation du métabolisme glucidique. Si elle apparaît progressivement et insidieusement, la maladie a des conséquences graves, voire mortelles, à long terme.*

Source : Inserm.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité