Publicité

QUESTION D'ACTU

Activité sportive

Maladie de Parkinson : le sport pourrait améliorer les fonctions cognitives

La maladie de Parkinson affecte tous les aspects de la vie de la personne atteinte : physique et cognitif. Pratiquer une activité physique permet de ralentir le développement de cette pathologie, mais aussi de l’empêcher de se développer.

Maladie de Parkinson : le sport pourrait améliorer les fonctions cognitives nd3000 / Istock

  • Publié 06.03.2019 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La pratique du sport chez les personnes âgées présente de nombreux avantages. Il est avéré que faire régulièrement de l’exercice réduit l’apparition de maladies comme celle de Parkinson. Il s’agit d’une affection neurologique entraînant un vieillissement prématuré des neurones chargés de fabriquer la dopamine, une insuffisance en dopamine entraîne un ralentissement de l'influx nerveux du cerveau vers tous les muscles. Cette maladie entraîne généralement des symptômes moteurs comme des tremblements, une rigidité des membres, des troubles de l'équilibre et un manque de contrôle des mouvements.

Les effets bénéfiques du sport chez les seniors

Il est prouvé depuis des années que faire du sport ralenti cette dégénérescence, mais cela pourrait aussi empêcher l’apparition de la maladie. En 2016, une étude a prouvé qu’une activité physique régulière réduisait de 34% le risque d’avoir la maladie de Parkinson. Faire de l’exercice stimulerait les neurones dopaminergiques. Une équipe de chercheurs Allemands et Australiens se sont alors demandés si l'activité physique pourrait avoir un effet positif sur d'autres symptômes de la maladie de Parkinson, en particulier liés à la mémoire. En effet, la maladie de Parkinson, en plus d’entraîner des symptômes moteurs, présente également de nombreux autres symptômes cognitifs.

La maladie de Parkinson et ses effets cognitifs

"L'exercice physique est généralement associé à une augmentation de la fonction cognitive chez les personnes âgées, mais les effets sur les personnes souffrant de [maladie de Parkinson] n’étaient pas encore connus", a expliqué Tim Stuckenschneider, le chercheur principal. Avec son équipe, il s'est penché sur les données fournies par 11 études. Au total, ils eurent des données sur 508 personnes diagnostiqués de la maladie de Parkinson, avec des scores de gravité allant de 1 (le plus faible) à 4 (le plus élevé) de l'échelle de Hoehn et de Yahr (qui mesurent le degré de progression des symptômes de la maladie). Sur la base des preuves analysées, leurs conclusions suggèrent que l'exercice pourrait avoir un effet positif sur différents types de symptômes de la maladie de Parkinson, dont cognitifs. Leurs analyses sont parues dans le Journal of Parkinson's Disease.

Quels sports pratiquer ?

Les chercheurs indiquent que l'exercice aérobique, en particulier, avait un impact positif sur la mémoire et les fonctions exécutives (terme désignant le contrôle du comportement dans la maladie de Parkinson). Les exercices de résistance et de coordination ont également un effet positif sur la fonction cognitive et exécutive. Les chercheurs soulignent que le sport pourrait également empêcher la maladie de Parkinson d'évoluer en maladie d'Alzheimer. Mais des études plus approfondies seront nécessaires pour mieux comprendre les spécificités de la relation entre exercice physique et maladie de Parkinson.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité