Publicité

QUESTION D'ACTU

Avancée médicale

Ebola : l'anticorps d'un survivant pourrait permettre de créer un vaccin universel

Un anticorps présent chez un ancien patient pourrait permettre de développer un vaccin efficace sur les trois souches du virus qui touchent l'Homme. Une découverte inédite. 

Ebola : l'anticorps d'un survivant pourrait permettre de créer un vaccin universel Motortion /istock

  • Publié 05.03.2019 à 16h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Un anticorps capable de neutraliser les trois souches du virus Ebola qui touchent l'Homme a été identifié chez un survivant, rapportent des chercheurs ce mardi dans la revue Nature Structural and Molecular Biology. Une découverte inédite qui pourrait permettre de créer un vaccin universel. 

Car si un vaccin expérimental a déjà été mis au point et testé en 2015 en Guinée par l'Organisation mondiale de la Santé, les chercheurs se sont aperçus qu'il n'était efficace que contre une seule des trois souches susceptibles d'atteindre l'Homme. Il n'a donc aucune vertu protectrice contre les espèces Ebolavirus Soudan et Ebolavirus Bundibugyo, "les deux Ebolavirus les plus répandus", expliquent les chercheurs. 

Un travail minutieux

L'anticorps découvert chez un survivant de l'épidémie qui a fait 11 000 morts en Afrique de l'Ouest entre 2013 et 2016, pourrait donc pallier ce manque. Selon Kartik Chandran, professeur d’immunologie à l’Albert Einstein College of Medicine à New York (Etats-Unis), son équipe et lui sont parvenus à identifier "le talon d’Achille" du virus.

C'est donc avec beaucoup de minutie que les scientifiques ont avancé dans leurs recherches : en analysant l'anticorps de cet ancien patient, déjà connu pour venir à bout de deux souches d’Ebola, ils sont parvenus à contourner les défenses de la troisième souche du virus. "La structure moléculaire révèle que l’anticorps arrive à atteindre une poche cachée, encastrée" du virus, a expliqué à l’AFP Erica Ollmann Saphire, du La Jolla Institute for Immunology, en Californie. Il est donc capable de "viser efficacement une cible qui est commune à toutes les variétés de virus Ebola". 

Les virus d'Ebola sont responsables de fortes fièvres, d'hémorragies, de diarrhées, de vomissements, d'une perte d'appétit, d'une fatigue intense ou encore, d'éventuelles douleurs musculaires, articulaires et maux de tête. La maladie est mortelle dans 30% à 90% des cas, selon les épidémies et le type de virus en circulation.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité