Publicité

QUESTION D'ACTU

Troubles du sommeil

Alzheimer : dormir moins profond doit alerter

Les personnes âgées qui dorment moins profond ont des niveaux plus élevés de "protéine tau" dans le cerveau, connus pour être les premiers signes de la maladie d'Alzheimer.

 Alzheimer : dormir moins profond doit alerter monkeybusinessimages / istock.

  • Publié 10.01.2019 à 13h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Le manque de sommeil est une caractéristique de la maladie d'Alzheimer, mais ce processus est mal compris. Les personnes atteintes ont tendance à se réveiller fatiguées et leurs nuits deviennent encore moins reposantes à mesure que les pertes de mémoire et les autres symptômes s'aggravent.

"Un marqueur de la transition entre le normal et le déficient"

Des chercheurs de l'Université de Washington ont peut-être découvert un début d’explication. Selon leurs résultats, les personnes âgées qui dorment moins profondément ont des niveaux plus élevés de protéine tau dans le cerveau, connus pour être les premiers signes de la maladie d'Alzheimer. Les dossiers médicaux de 119 personnes de 60 ans et plus ont été passés au crible. 80% étaient cognitivement normaux, les autres très légèrement déficients.

"Ce qui est intéressant, c'est que nous avons constaté une relation inverse entre une diminution du sommeil profond et une augmentation de la protéine tau chez les personnes qui étaient soit cognitivement normales ou très légèrement déficientes, ce qui signifie qu’un sommeil de mauvaise qualité peut être un marqueur de la transition entre le normal et le déficient", a déclaré le directeur de l’étude Brendan Lucey, professeur en neurologie. "Evaluer la façon dont les gens dorment peut être un moyen non invasif de dépister la maladie d'Alzheimer avant ou juste au moment où les gens commencent à développer des problèmes de mémoire", estime-t-il.

Traiter la maladie d'Alzheimer le plus tôt possible

Jusqu'à deux décennies avant l'apparition des symptômes caractéristiques de perte de mémoire et de confusion, la protéine bêta-amyloïde commence à s'accumuler en plaques dans le cerveau. Les protéines tau apparaissent plus tard, suivies d'une atrophie des zones clés du cerveau. Ce n'est qu'alors que les individus commencent à montrer des signes de déclin cognitif. Le défi actuel consiste à traiter la maladie d'Alzheimer le plus tôt possible.

Aujourd’hui en France, la maladie d’Alzheimer touche directement ou indirectement 3 millions de personnes, et près de 225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. D’ici 2020, si la recherche ne progresse pas, l’Hexagone comptera 1 200 000 personnes malades. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité