Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Comment l'activité physique peut-elle réduire le risque de dépression ?

L'exercice physique serait un bon moyen de réduire la dépression. Mais quels sont les exercices à privilégier ? À quelle fréquence ?

Comment l'activité physique peut-elle réduire le risque de dépression ? Halfpoint / istock

  • Publié 19.11.2018 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Une récente étude américaine portant sur 75 activités (marche, musculation, yoga, jardinage, pêche…) pratiquées ou pas par plus d’1,2 millions d'adultes a montré que l'activité physique permet d'améliorer la santé mentale de façon significative. Il suffirait de 45 minutes 3 à 5 fois par semaine pour constater une amélioration du moral.

Un traitement sûr, efficace et pratique

L'activité physique a de nombreux bienfaits sur la santé en général, que ce soit sur le poids, les maladies cardio-vasculaires, le diabète ou le cancer. Au-delà de la prévention de la dépression, il serait aussi efficace dans le traitement de la dépression légère à modérée.

Avec 2 à 3 million de personnes dépressives en France chaque année, l’activité physique pourrait être proposée plus souvent comme alternative à un traitement antidépresseur, en complément d'une prise en charge psychiatrique et psychologique.

Une réaction neurochimique cérébrale naturelle

Les effets positifs de l'activité physique sur la dépression proviennent à la fois de son action sur les hormones, le cœur, mais aussi sur le cerveau.

Après une demi-heure de pratique à une intensité modérée ou soutenue (jogging, natation, vélo, danse, cardio-training…), c'est l'endorphine, aussi appelée l'hormone du bonheur, qui est sécrétée pour réduire les émotions négatives et le stress. Cet état de bien-être et de légèreté perdure parfois plusieurs heures après l'arrêt de l'effort.

Lorsque l'activité devient régulière, c’est la dopamine, un neurotransmetteur essentiel dans le comportement, la mémorisation, le sommeil et la motivation qui augmente progressivement et permet de poursuivre l'effort.

"Tous les types d'exercice physique sont associés à une amélioration de la santé mentale"

D'après les auteurs, peu importe l'activité physique, l'essentiel est de pratiquer régulièrement, idéalement 3 à 5 fois par semaine, pendant 45 minutes. Au-delà de 3h par jour, le bénéfice baisse significativement sur la santé mentale.

Référence :  Chekroud SR et al. Association between physical exercise and mental health in 1·2 million individuals in the USA between 2011 and 2015: a cross-sectional study. Lancet Psychiatry. 2018 Sep;5(9):739-746.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité