Publicité

QUESTION D'ACTU

Mystère

Forte hausse d'une maladie rare aux États-Unis et toujours pas d’explication

Le nombre de cas d’enfants atteints de paralysie flasque aiguë ne cesse d’augmenter aux États-Unis. Les origines de cette maladie rare qui touche la moelle épinière restent inconnues et aucun traitement n'existe pour le moment.

Forte hausse d'une maladie rare aux États-Unis et toujours pas d’explication Wavebreakmedia/iStock

  • Publié 16.11.2018 à 09h28
  • |
  • |
  • |
  • |


Le mois dernier, le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américain, l’autorité qui surveille les épidémies et intervient pour les contenir, a révélé 386 cas de paralysie flasque aiguë entre 2014 et septembre 2018. Cette maladie rare, proche de la poliomyélite, affecte le système nerveux et provoque une faiblesse d’un ou plusieurs membres pouvant aller jusqu’à la paralysie.

252 enfants traités depuis le début de l’année

Cette maladie gagne du terrain aux États-Unis. La directrice du centre national pour les vaccinations et les maladies respiratoires au sein des CDC, Nancy Messonnier, a révélé que 252 enfants ont été traités cette année pour des symptômes de cette maladie. L’an dernier, un enfant en est même décédé.

Un chiffre qui est en constante augmentation puisque, depuis la semaine dernière, 33 nouveaux malades ont été diagnostiqués. Cela porte le total à 80 cas confirmés depuis le début de l’année, ce qui place 2018 au même niveau que les deux années de pic : 2016 avec 149 cas et 2014 avec 120 cas.

"La science n’apporte aucune réponse"

Les origines de cette maladie, dont le syndrome est apparu en 2014, restent inconnues. De plus, il n’existe pas pour l’instant de traitement spécifique. Nancy Messonnier se veut pourtant rassurante et indique que cette maladie reste "rare", bien que l’augmentation du nombre de malades préoccupe. Sur les 125 cas étudiés par les CDC, la moitié étaient positifs à un entérovirus ou un rhinovirus, qui provoquent fièvre, écoulements nasaux, vomissements, diarrhée et douleurs musculaires.

Cette maladie laisse perplexe les professionnels de la santé américains qui ne parviennent pas à trouver son origine. "Cela peut être un des virus que nous avons déjà détectés, ou un virus que nous n'avons pas encore détecté", a expliqué Nancy Messonnier. "Ou cela pourrait provenir d’un virus déclenchant un autre processus qui, lui-même, provoquerait la paralysie flasque aiguë, à travers un processus auto-immun. Les agences CDC travaillent avec les chercheurs et, actuellement, la science n’apporte aucune réponse", a-t-elle ajouté.

De la fièvre, des problèmes respiratoires sont les premiers symptômes

La plupart des enfants touchés par la paralysie flasque aiguë sont âgés de 2 à 8 ans. La fièvre et les problèmes respiratoires sont les premiers symptômes avant la paralysie qui apparaît entre trois et dix jours plus tard. Devant l’absence de traitement et le mystère qui entoure l’apparition de la maladie, les autorités américaines de santé ont appelé les parents à "chercher une aide médicale immédiate pour les enfants qui souffrent d'une faiblesse soudaine des bras et des jambes".

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité