Publicité

QUESTION D'ACTU

Paralysie flasque aiguë

Une étrange maladie infantile paralysante inquiète les Américains

Au total, 62 cas de paralysie flasque aiguë ont été recensés aux États-Unis depuis le début de l’année. D’origine inconnue, cette maladie qui touche la moelle épinière entraîne une paralysie généralement transitoire des membres.

Une étrange maladie infantile paralysante inquiète les Américains RapidEye/iStock

  • Publié 19.10.2018 à 11h30
  • |
  • |
  • |
  • |


La paralysie flasque aiguë est une maladie rare qui touche moins d’une personne sur un million chaque année aux États-Unis. Elle affecte le système nerveux, en particulier la moelle épinière, provoquant une faiblesse d’un ou de plusieurs membres pouvant aller jusqu'à la paralysie. L’an dernier, un enfant est décédé des suites de cette maladie.

386 cas en quatre ans

Entre 2014 et septembre 2018, le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains, l’autorité qui surveille les épidémies et intervient pour les contenir, a totalisé 386 cas confirmés de paralysie flasque aiguë.

Le CDC a tenté de savoir ce qui provoque l’apparition de la maladie. Mais aucun agent pathogène n’a été systématiquement détecté dans le liquide céphalorachidien du patient, ce qui constituerait une bonne preuve pour indiquer la cause de la paralysie flasque aiguë puisque cette affection touche la moelle épinière.

"C’est un mystère"

L'origine de  la paralysie flasque aiguë reste indéterminée. Les pics d'apparition de cette maladie, cette année comme en 2014 et en 2016, sont apparus à la fin de l’été. Or, l'entérovirus et le rhinovirus, qui sont des causes potentielles d’apparition de cette rare maladie, ne peuvent expliquer ces pics de fin d’été. Le facteur géographique est également écarté puisque les cas sont répartis dans 22 des 50 États américains.

"C’est un mystère", conclut Nancy Messonnier, directrice du centre national pour les vaccinations et les maladies respiratoires. Le CDC suspecte d’autres causes de la paralysie flasque aiguë. Les polluants environnementaux et les facteurs génétiques sont pointés du doigt, sans qu'il y ait de preuves concrètes.

Depuis la fin du mois de septembre, six nouveaux cas d'enfants atteints de paralysie flasque aiguë sont apparus dans l'État du Minnesota, situé à la frontière canadienne au Nord-Est des États-Unis. Une situation inquiétante étant donné le flou entourant cette maladie. "Comme nous ne savons pas comment la maladie se transmet, c'est difficile de dire s'il y aura d'autres cas", indique le ministère de la Santé du Minnesota.

Il ne s’agit pas de la polio

L’apparition soudaine de l’augmentation des cas en 2014 est elle aussi un mystère. "Nous ignorons qui a le plus de risque de développer la paralysie flasque aiguë, ou les raisons qui peuvent la provoquer. Nous comprenons mal ses conséquences à long terme", a reconnu Nancy Messonnier. "Les parents doivent savoir que cette maladie est très rare, même avec l’augmentation actuelle du nombre de cas".

Cependant, le CDC a confirmé qu’il ne s’agit pas du virus de la polio, qui peut également entraîner une paralysie voire être fatale si le cerveau et les organes du système respiratoire sont touchés.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité