Publicité

QUESTION D'ACTU

Super vitamine

Vitamine D : un déficit fréquent, mauvais pour la santé

Une étude américaine parue fin octobre met en lumière un nouveau bienfait de la vitamine D. Cette dernière favoriserait en effet une bonne santé cardiorespiratoire. 

Vitamine D : un déficit fréquent, mauvais pour la santé photka/iStock

  • Publié 10.11.2018 à 20h49
  • |
  • |
  • |
  • |


Des publicités aux études scientifiques, on entend sans arrêt parler des multiples bienfaits de la vitamine D. Chacun le sait, elle permet de fixer le calcium sur les os, assurant ainsi une bonne santé osseuse, permettant aux enfants de grandir sainement et évitant les risques de fractures dus à l’ostéoporose chez les personnes âgées.

Autres avantages moins connus de cette super vitamine : elle participe à une contraction musculaire efficace, à une bonne transmission nerveuse, à une coagulation adéquate et à régulation hormonale équilibrée. Mais pas seulement puisque d’après une nouvelle étude américaine parue fin octobre dans le European Journal of Preventive Cardiology, la vitamine D serait également synonyme de bonne santé cardiorespiratoire.

Santé cardiorespiratoire

Des chercheurs de l’Université Virginia Commonwealth ont mené cette recherche sur près de 2 000 participants âgés de 20 à 49 ans. Parmi eux, 5.2% étaient des femmes, 49.1% étaient Blancs, 13% souffraient d’hypertension et 4% de diabète. Les scientifiques ont alors découvert que les personnes ayant un taux élevé de vitamine D avaient une meilleure santé cardiorespiratoire que les autres.

Dans le détail, chaque augmentation du taux de vitamine D (de 10 nmol/L) est associée à une hausse de la condition cardiorespiratoire (de 0,78mL/kg/min de VO2 max). Cette association est par ailleurs indépendante de l’âge, du sexe, du taux de cholestérol, ou d’autres facteurs de risque pour la santé tels que le diabète ou l’hypertension des participants, précise l’étude.

Ainsi, la vitamine D pourrait augmenter les myocytes ou fibres musculaires en favorisant la synthèse des protéines musculaires et le transport du calcium et du phosphore dans la production d'énergie, notent les chercheurs. Cette augmentation de certaines fibres musculaires (et diminution d’autres au passage) pourrait en outre améliorer les capacités sportives des participants.  

De nouvelles études devraient avoir lieu sur des populations plus âgées 

Dans le passé, plusieurs études animales avaient déjà montré que la vitamine D pourrait jouer un rôle dans la structure et la fonction cardiaque, rappellent les chercheurs, expliquant que les mitochondries de cardiomyocytes de poulet produisent moins d'énergie quand ses taux en vitamine D sont faibles.

Encouragés par les résultats de leurs recherches, les scientifiques veulent désormais aller plus loin afin d’identifier le niveau optimal de vitamine D pour une bonne santé cardiovasculaire. "Des essais randomisés pour examiner l’effet de la supplémentation en vitamine D sur les capacités cardiorespiratoires sur une période plus longue auront lieu. Les avantages de la vitamine D pour le grand public autres que la santé osseuse doivent être examinés", concluent les chercheurs qui espèrent ouvrir leurs études à des populations plus âgées.

Soleil, poissons gras et œufs

Au regard de ces découvertes, il est donc recommandé de surveiller son taux de vitamine D dans le sang afin d’éviter les carences, d’autant plus susceptibles de survenir en cette froide et grise période de l’année. D’après l’Anses, les apports recommandés sont de 5 µg par jour chez les adultes et les enfants de plus de 3 ans, et de 10 à 15 µg par jour chez la personne âgée. Si lors de vos analyses médicales, vous réalisez que votre taux de vitamine D est inférieur à 15 ng/ml, c’est que vous êtes en déficit modéré à sévère en vitamine D, comme 75 à 80% des Français.

Pour y remédier, évitez les compléments alimentaires, en raison du risque de surdosage. Exposez-vous au soleil une quinzaine de minutes par jour minimum et quand vous avez le temps, promenez vous afin de prendre l’air autant que possible. Si la météo fait grise mine en permanence, optez pour la luminothérapie, très efficace. Enfin, pensez à bien surveiller votre alimentation. Privilégiez les poissons gras comme le saumon, les harengs ou sardines, les œufs, le lait, le lait végétaux enrichis ou encore les champignons de Paris.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité