Publicité

QUESTION D'ACTU

Amygdalectomie

Angine récidivante ou douloureuse : l'opération des amygdales est souvent inutile

Sept enfants sur 8 à qui on retire les amygdales n’ont pas besoin de cette opération. A l’inverse, certains jeunes patients ne sont pas opérés alors que leurs douleurs le justifieraient. 

Angine récidivante ou douloureuse : l'opération des amygdales est souvent inutile jacoblund/iStock

  • Publié 06.11.2018 à 18h14
  • |
  • |
  • |
  • |


Chaque année en France, 35 000 opérations de retrait des amygdales sont réalisées d'après la Haute autorité de santé. Une étude de l’université de Birmingham en Angleterre montre que, dans la plupart des cas, chez les enfants, il n’est pas nécessaire de passer par la chirurgie. 

Dans 7 cas sur 8, l'opération est inutile 

Pour obtenir leurs résultats, les chercheurs ont rassemblé les données de 1,6 million d’enfants anglais entre 2005 et 2016. Ils ont constaté que les opérations étaient souvent réalisées sur des enfants qui n’en avaient pas besoin, alors même que certains enfants n’en subissaient pas alors qu’ils le devraient. Ils ont étudié les données enregistrées sur les douleurs des enfants, parmi ceux qui se font retirer les amygdales, 12,4 % ont signalé entre 5 et 6 maux de gorge dans l’année, 44,7 % en ont déclaré entre 2 et 4 et 9,9 % ont affirmé en avoir eu un seul. 

D’après leurs analyses, seulement 11,7 % des jeunes patients opérés des amygdales avaient réellement besoin d’une chirurgie. Les autres ne souffraient pas assez pour justifier une opération. Les scientifiques ont également constaté que seulement 13,6 % des enfants qui devraient être opérés l’étaient. Tom Marshall, l’un des auteurs de cette étude, explique : "notre étude montre que la plupart des enfants dont les amygdales sont retirées ne souffraient pas suffisamment pour justifier une opération, alors que la plupart des enfants qui sont sévèrement affectés, avec des maux de gorge fréquents, ne se les font pas retirer".

Plus d’infections après l’opération 

Ces chirurgies ne sont pourtant pas sans conséquence. Une étude danoise publiée en juin dernier interroge l’utilité du retrait des amygdales dans certains cas. Pendant 30 ans, les chercheurs ont suivi des enfants ayant subi ce type d’opération ainsi que d’autres jeunes non-opérés.

Ils ont constaté que les enfants opérés des amygdales avaient trois fois plus de risque d’infection respiratoire dans les années qui suivent la chirurgie, cela pouvait être de l'asthme, des grippes, des pneumonies ou des bronchites chroniques.

Les chercheurs rappellent que si les amygdales peuvent être la source d’infection, elles ont un rôle important dans le système immunitaire. Dans neuf cas sur 10, l’opération des amygdales concerne un enfant. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité