Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude Nutrinet-Santé

Pourquoi les Français boudent les féculents

Seulement un homme sur deux et une femme sur trois suivent les recommandations nutritionnelles en féculents. Pourtant, contrairement à ce que les Français pensent ils ne font pas grossir

Pourquoi les Français boudent les féculents JAUBERT/SIPA

  • Publié 23.05.2013 à 18h39
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Français boudent les féculents ! Pain, lentilles, pâtes, riz, ou encore pommes de terre, les féculents qui participent à l’équilibre alimentaire sont consommés en proportions insuffisantes par les Français, selon une étude rendue publique jeudi. Pourtant, contrairement à l'idée reçue, il ne font pas grossir. Riches en glucides complexes, les féculents rassasient vite et évitent ainsi de manger trop. Ils sont donc idéals pour calmer les fringales et contribuent également aux apports en vitamines et minéraux. Des vertus insoupçonnées par une majorité de consommateurs.

 

Les premiers résultats de l'étude NutriNet-Santé réalisée auprès de 80.209 participants internautes, ont en effet démontré que seulement un homme sur deux et une femme sur trois suivent les recommandations nutritionnelles en féculents. Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, les obèses n'ont pas une consommation plus élevée que les autres. Respectivement 67 et 61 % des femmes en surpoids et obèses ne mangent pas assez de féculents. Par ailleurs, les consommations de féculents inférieures aux consignes sont plus fréquentes chez les sujets ayant suivi un ou plusieurs régimes amaigrissants dans le passé.

Et il s'agit d'un vértitable problème car d'après le Programme national nutrition santé (Pnns) il faudrait en manger « à chaque repas ». Evidemment, la quantité peut varier, selon l’activité physique, la taille, ou l’appétit. Des repères alimentaires peu connus des Français, seuls 22% des « nutrinautes » connaissent ces recommandations. L’équipe NutriNet-Santé propose ainsi le lancement d'une grande campagne d’information auprès du public afin de stimuler la consommation en féculents, notamment chez les gens qui veulent maigrir et qui s’en privent de manière injustifiée. 

 

Les effets bénéfiques sur la santé des féculents sont bien connus. Une consommation de céréales complètes d'au moins 2,5 portions par jour, comparée à une quasi-absence de consommation, est par exemple associée à une réduction de 21 % du risque de maladies cardio-vasculaires. Enfin, une augmentation de 3 portions par jour de céréales complètes est associée à une réduction de 17% du risque de cancer colorectal.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité