Publicité

QUESTION D'ACTU

Vaccins

Coqueluche : la vaccination au 3e trimestre de grossesse protège au mieux le bébé

Les femmes qui se font vacciner contre la coqueluche au troisième trimestre de leur grossesse permettent à leur bébé d’avoir un meilleur taux d’anticorps à la naissance.

Coqueluche : la vaccination au 3e trimestre de grossesse protège au mieux le bébé Jovanmandic / iStock

  • Publié 14.10.2018 à 16h36
  • |
  • |
  • |
  • |


La coqueluche tue environ 300 000 personnes par an, particulièrement dans les pays en développement, selon l’Institut Pasteur. Beaucoup de pays développés, comme l’Australie, la France ou encore les Etats-Unis ont mis en place une vaccination généralisée, qui se fait généralement à la petite enfance. Car pendant très longtemps, la coqueluche a été considérée comme une maladie du nourrisson.

Depuis plus de trente ans, la coqueluche fait son retour, notamment aux Etats-Unis. Ce n’est pas la faute du vaccin en lui-même, selon une étude publiée en avril dernier. Les chercheurs tentent maintenant de trouver le meilleur moment de vaccination pour mieux être protégé. Selon, une nouvelle étude, publiée dans le Journal of the American Medical Association, se faire vacciner au troisième trimestre de grossesse assure le taux d’anticorps le plus élevé chez le nouveau-né.

Trois fois plus d’anticorps

Pour mener à bien cette étude, les chercheurs américains ont analysé un groupe de 626 nouveaux-nés. Parmi eux, une partie de leurs mères avaient reçu le vaccin dcaT (qui protège contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche) au troisième trimestre de grossesse et une autre n’en avaient pas bénéficié. Les bébés dont la mère avait été vaccinée présentaient, ainsi, une concentration d’anticorps anti-coquelucheux de 47,3 UI/mL dans le sang, contre seulement 12,9 UI/mL pour les nouveaux-nés dont la mère n’avait pas reçu de vaccin.

Ainsi, les bébés étaient trois fois plus protégés contre la coqueluche ! L’étude va plus loin. Les chercheurs ont constaté que les taux d’anticorps étaient encore plus élevés lorsque la vaccination se faisait au début du troisième trimestre de grossesse, c’est-à-dire entre la vingt-septième et la trentième semaine.

La coqueluche, une maladie mortelle

Généraliser la vaccination au début du troisième trimestre de grossesse pourrait ainsi éviter au maximum de nouveaux cas de coqueluche. C’est une maladie respiratoire et très contagieuse. Elle se transmet par voie orale et peut être mortelle chez le nourrisson, et entraîner des complications sévères chez les jeunes enfants (encéphalopathie, crises d’épilepsies). Il n’y a pas que les plus jeunes qui contractent la coqueluche. Les adultes sont de plus en plus sensibles à la maladie. Généralement, c’est parce qu’ils n’ont pas été vaccinés à la naissance.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité