Publicité

QUESTION D'ACTU

Kératite à acanthamoeba

En Angleterre, une rare infection oculaire risque de rendre aveugles les porteurs de lentilles

Ces dernières années, l’Angleterre fait face à une flambée de kératites, une infection oculaire rare qui peut conduire à la cécité. Parmi les premiers concernés, les porteurs de lentilles réutilisables, plus vulnérables en raison d’une mauvaise hygiène ou d’une mauvaise utilisation des lentilles de contact.

En Angleterre, une rare infection oculaire risque de rendre aveugles les porteurs de lentilles sergeyryzhov/iStock

  • Publié 24.09.2018 à 17h32
  • |
  • |
  • |
  • |


Si vous portez des lentilles de contact et que vous avez pris l’habitude de vous endormir sans les enlever, ou bien que vous les gardez plus longtemps que prévu, voici l’article à lire pour vous convaincre de changer d’habitudes.

Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de la University College London (UCL) et du centre ophtalmologique Moorfields Eye Hospital, l’Angleterre fait face depuis quelques années à une recrudescence impressionnante de kératites, une infection oculaire. Publiés dans le British Journal of Ophtalmology, les résultats de l’étude font état d’une multiplication par 3 depuis 2011 du nombre de kératites recensées dans le sud-est du pays.

Une contamination par un parasite

En cause, selon les chercheurs, l’acanthamoeba, un parasite de type protozoaire que l’on trouve fréquemment dans l’eau douce. Des analyses ont montré que ce micro-organisme était fortement présent dans les réserves d’eau domestique du Royaume-Uni. Il peut aussi proliférer dans les piscines et les jacuzzis. Lorsqu’il pénètre dans l’œil, l’acanthamoeba provoque une kératite, une rare infection de l'œil pouvant avoir des conséquences catastrophiques telles que la perte de la vue d'un œil ou une cécité permanente. 25% des personnes touchées ont besoin d’une greffe de cornée pour traiter la maladie ou rétablir leur vision.

Les symptômes de la kératite à acanthamoeba incluent notamment une sensibilité à la lumière et un larmoiement excessif, une vision floue qui s'accompagne de rougeurs et de douleurs, la sensation d'avoir quelque chose dans l'œil et de violents maux de tête.

D’après les chercheurs londoniens, les porteurs de lentilles de contact sont particulièrement vulnérables à la kératite à acanthamoeba, notamment ceux utilisant des lentilles réutilisables.

"Cette infection est encore assez rare, touchant généralement 2,5 utilisateurs de lentilles de contact sur 100 000 par an dans le sud-est de l'Angleterre, mais elle est largement évitable. Cette augmentation du nombre de cas souligne la nécessité pour les utilisateurs de lentilles de contact d'être conscients des risques", explique le professeur John Dart (UCL Institute of Ophthalmology and Moorfields Eye Hospital NHS Foundation Trust), principal auteur de l’étude.

Les mauvaises habitudes d’hygiène en cause

Les lentilles de contact ne sont pas les seules à être infectées. Les étuis, lorqu’ils ne sont pas changés suffisamment souvent ou régulièrement désinfectés, peuvent aussi être à l’origine de l’infection. Les porteurs de lentilles réutilisables, tous comme ceux de lentilles jetables sont susceptibles de développer une kératite à acanthamoeba s’ils ne respectent pas les conseils d’hygiène ou portent une paire de lentilles périmées.

Selon les résultats d’une étude cas-témoins menée auprès de porteurs réguliers de lentilles cornéennes réutilisables, le risque de développer une kératite à acanthamoeba était trois fois plus élevé chez les personnes qui ne se lavaient pas toujours les mains et ne les séchaient pas minutieusement avant de manipuler leurs lentilles. Autre facteur de risque : l’utilisation d’un produit désinfectant pour lentilles contenant de l’Oxipol – retiré progressivement du marché – et celles qui portent leurs lentilles à la piscine ou dans un bain. La douche et le lavage du visage pendant le port de lentilles cornéennes sont également susceptibles d'être des facteurs de risque.

"Les personnes qui portent des lentilles cornéennes réutilisables doivent s'assurer de se laver et de se sécher soigneusement les mains avant de manipuler des lentilles cornéennes et d'éviter de les porter lorsqu'elles nagent, se lavent le visage ou prennent un bain. Les lentilles jetables à port quotidien, qui éliminent le besoin d'étuis ou de solutions pour lentilles cornéennes, peuvent être plus sûres et nous analysons actuellement nos données afin d'établir les facteurs de risque associés à ces lentilles", a déclaré le professeur Dart.

Désormais, les chercheurs espèrent que cette nouvelle information sera partagée auprès des utilisateurs de lentilles par les autorités compétentes afin d’enrayer la progression de l’infection. "Il est absolument impératif que les organismes de réglementation et ceux qui travaillent dans le secteur de l'optique prennent les résultats au sérieux et utilisent les recommandations pour prendre des mesures immédiates et urgentes de prévention. Les lentilles de contact sont des dispositifs médicaux et doivent être fournies avec des avertissements concernant leur utilisation en toute sécurité", rappelle Irenie Ekkeshis, membre du groupe de soutien des patients atteints de kératite à acanthamoeba.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité