Publicité

QUESTION D'ACTU

Découverte

Maladie de Lyme : une infection après la morsure plus rapide que prévu

La transmission de la maladie de Lyme par des tiques infectées survient beaucoup plus vite que prévu : dans les 24 heures après la morsure, voire 12h dans certains cas. De quoi rappeler qu’il est nécessaire d’enlever les tiques attachées à la peau le plus tôt possible pour prévenir l’infection... mais pas n'importe comment.

Maladie de Lyme : une infection après la morsure plus rapide que prévu IgorChus/iStock

  • Publié 22.09.2018 à 13h05
  • |
  • |
  • |
  • |


La maladie de Lyme est une maladie infectieuse qui, si elle n’est pas traitée, peut causer une plaque rouge extensive sur la peau, une fatigue extrême, des douleurs et une raideur articulaires intenses, des maux de tête, une faiblesse musculaire, des paralysies et des engourdissements et une irrégularité du rythme cardiaque.... ainsi que des séquelles graves

Maladie à transmission vectorielle la plus répandue en Europe

L’infection est liée, principalement en Europe, à une bactérie appelée borrelia qui se transmet par par une piqûre de tique du genre Ixodes. C’est la maladie à transmission vectorielle, c’est-à-dire par des insectes et d’acariens, la plus répandue en Europe.

Les chercheurs de l’Institut Pasteur ont étudié le phénomène et la cinétique de transmission des bactéries borrelia chez la souris après une piqûre de tique. Ils se sont rendus compte que, chez ces espèces, la bactérie infectieuse est présente dans les glandes salivaires des tiques adultes suggérant une transmission plus rapide des bactéries lors de la piqûre.

Une infection dans les 24 heures ou 12 heures

L’infection se produit dans les premières 24 heures suivant la morsure de la tique adulte. Lorsque la tique est au stade de nymphe, l’infection pourrait même se produire dans les 12 heures.

En tout, la tique possède trois stade de développement capables de mordre l’Homme. Tout d’abord elle est à l’état de larve puis de nymphe et, enfin, à l’état adulte. Le fait que la transmission soit plus rapide à l’état de nymphe s’explique par la densité plus élevée et leur petite taille qui les fait passer plus facilement inaperçues.

Retirer la tique le plus vite possible pour éviter l’infection

Cependant, peu importe son stade de développement, le temps d’attachement dont la tique a besoin pour transmettre la bactérie est essentiel dans la prise en compte du risque de transmission et des mesures de prévention de l’infection. Plus elle reste attachée longtemps, plus le risque d’infection grandit.

La vitesse de transmission de l’infection dépend également de la variété et de l’espèce, ce qui explique la variété des manifestations cliniques de la borréliose de Lyme. Les chercheurs rappellent la nécessité de retirer les tiques attachées à la peau le plus tôt possible afin d’éviter l’infection.

Enfin, il est nécessaire de retirer la tique avec un "tire-tique" ou, à défaut, avec une pince à épiler, en attrapant la tête et pas l'abdomen, afin d'éviter de favoriser une régurgitation de la tique qui, elle, serait d'emblée infectante.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité