Publicité

QUESTION D'ACTU

60 millions de consommateurs

Glyphosate, pesticides : les couches pour bébé sont toujours aussi toxiques

Selon une nouvelle enquête de 60 millions de consommateurs, certaines marques de couches pour bébé contiennent des produits dangereux pour la santé. 

Glyphosate, pesticides : les couches pour bébé sont toujours aussi toxiques mel-nik / istock

  • Publié 23.08.2018 à 13h31
  • |
  • |
  • |
  • |


Glyphosate, pesticides, dioxines, composés organiques volatils ou halogénés (COV)… Certaines couches pour bébés contiennent toujours des substances toxiques pour la santé, selon 60 millions de consommateurs. "Toujours", car le magazine avait déjà publié, en février 2017, un première enquête sur le sujet, mettant notamment en cause le leader du secteur Pampers.

Lotus Baby, Pommette ou Lillydoo font figures de mauvais élèves  

En un an, cette dernière a complètement assaini son produit, mais ce n’est pas le cas de toutes les marques. "À notre grande surprise, les deux références qui s’étaient illustrées en 2017 par l’absence de résidus à risques toxiques (Mots d’enfant, la marque des supermarchés E. Leclerc, et Love & Green) ne confirment pas leurs bons résultats passés", note 60 millions de consommateurs. Lotus Baby, Pommette ou Lillydoo font aussi figures de mauvais élèves.  

Si les teneurs de substances indésirables sont très faibles dans ces couches, le risque sanitaire "ne peut être écarté", estime 60 millions de consommateurs. En effet, "les nourrissons sont également exposés aux glyphosates et aux COV via d'autres sources".

Cancer, malformations congénitales, problèmes d’infertilité

Le glyphosate est considéré comme "cancérogène probable" par le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer), tout comme les dioxynes. Les personnes exposées aux pesticides ont plus de risques de développer que les autres de nombreuses maladies : cancer, malformations congénitales, problèmes d’infertilité, problèmes neurologiques ou encore système immunitaire affaibli. "Par précaution", prévient l'ANSES, "il est conseillé d'éviter l'exposition des populations sensibles (femmes enceintes, enfants, personnes âgées...) à des niveaux importants de COV", eux aussi cancérigènes. Ce polluant peut aussi provoquer des irritations de la peau, des muqueuses et du système pulmonaire.

Néanmoins, le nombre de couches ne contenant aucune trace de produits toxiques est plus important qu’en 2017, et de nouvelles marques revendiquent "zéro résidus toxiques". Les Protection Premium de la marque Joone sont par exemple plébiscité par le magazine. Sur 155 références passées au crible : de "bonnes nouvelles et de mauvaises surprises", résume Benjamin Douriez, rédacteur en chef adjoint du magazine, à franceinfo. Il conseille notamment aux parents de s’orienter vers les produits ayant les listes de composition les plus courtes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité