Publicité

QUESTION D'ACTU

Disparités régionales

AVC : le taux de mortalité varie selon les pays d'Europe

On meurt moins d'un accident vasculaire cérébrale (AVC) en Europe de l’Ouest, comparativement au reste du continent. Explications.

AVC : le taux de mortalité varie selon les pays d'Europe METAMORWORKS / ISTOCK/iStock

  • Publié 16.08.2018 à 18h05
  • |
  • |
  • |
  • |


L’accident vasculaire cérébral (AVC) était la première cause de mortalité chez les femmes et la troisième chez les hommes en 2013 en France d'après Santé publique France. Depuis plusieurs années, le taux de mortalité par AVC diminue : entre 2000 et 2006 par exemple, il a baissé de 23% en France. L’European Heart Journal (EHJ) publie une nouvelle recherche sur le taux de mortalité par AVC selon les pays européens. Globalement, il diminue, mais les tendances varient selon les Etats. 

Des données réparties sur 36 ans

L’étude de l’EHJ s’intéresse aux données récoltées entre 1980 et 2016 pour trois types de maladies cérébrovasculaires : l’AVC ischémique, l’AVC hémorragique et l’hémorragie sous-arachnoïdienne aussi appelée hémorragie méningée. Le premier apparaît lorsque un caillot de sang bouche une artère, le sang ne peut plus circuler vers le cerveau. Le second est du à une hémorragie suite à la rupture d’une artère. L’hémorragie méningée est elle, causée par un saignement entre le cerveau et la membrane qui l’entoure. 

Des taux plus faibles en Europe de l’Ouest

Dans 33 pays d’Europe, le taux de mortalité par AVC a significativement diminué sur cette période aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Les chercheurs ont évalué les variations de ce taux en tenant compte du nombre d’habitants et de la répartition de la population par classes d’âges : en Europe de l’Ouest, le taux est beaucoup plus faible, par rapport au reste du continent. Le taux de mortalité par AVC est de 49 pour 100 000 en France, alors qu’en République Tchèque, il est de 110 pour 100 000 habitants (391 pour 100 000 en Bulgarie). Les taux sont aussi plus élevés en Europe orientale : le taux de mortalité est de 82 pour 100 000 habitants en Estonie et atteint 331 pour 100 000 en Russie. 

Des taux de mortalité en hausse par endroit

Les évolutions des taux de mortalité ne sont pas les mêmes partout. Dans certains pays, la réduction de ces taux est moins prononcée ces dernières années : en Autriche, au Danemark, en France, en Allemagne, en Grèce, en République Tchèque et en Hongrie pour les hommes et en Autriche, en Belgique, en France, en Allemagne, en Irlande et en Suisse pour les femmes. Le taux de mortalité par AVC augmente chez les hommes en Azerbaïdjan, en Géorgie et au Tadjikistan, et en Azerbaïdjan et en Ouzbékistan pour les femmes. 

D’après l’Organisation mondiale de la santé, près de six millions de personnes sont décédées dans le monde suite à un AVC en 2016. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité