• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Chaîne VYV Fréquence Médicale : La bioéthique en questions !

Comment le clonage peut faire avancer la médecine

Le clonage - condamnable - pour donner la vie à un double, fait oublier que la technique sera peut-être indispensable pour aider une nouvelle voie de la médecine. Explications.

Comment le clonage peut faire avancer la médecine SIphotography/IStock

  • Publié le 26.07.2018 à 17h35
  • |
  • |
  • |
  • |


On a trop parlé de la course au clonage que se livrent par gazettes interposées quelques illuminés pseudos scientifiques. Mais ils sont peu à expliquer que l’enjeu réel du clonage ne concerne pas la fausse immortalité de l’individu mais la constitution d’un réservoir infini de cellules dont on risque d’avoir bigrement besoin dans les années qui viennent : les cellules souches de l’embryon humain.

Transplantation de cellule souche

La recherche française est d’ailleurs à la pointe de ce domaine depuis des années. En transplantant des cellules souches embryonnaires dans un cœur venant de souffrir d’un infarctus du myocarde, les chercheurs français ont réussi à transformer ces cellules en cellules cardiaques. L’exploit technique mérite qu’on s’y arrête quelques instants. Les cellules souches qui constituent un embryon sont en effet capables théoriquement de tout fabriquer, puisque de quelques centaines de ces cellules naîtra un être humain dans toute sa complexité.

Notre cœur est fait de deux milliards de cellules capables chacune de se contracter. Ce qui permet à l’ensemble d’être une fantastique pompe hydraulique. Malheureusement, presque toutes les maladies cardiaques se traduisent par une destruction de ces cellules. Localisées dans le cas d’un infarctus, massives ou disséminées dans d’autres affections. Plus le cœur fatigue, plus les cellules souffrent. C’est ce qu'on appelle l’insuffisance cardiaque : 2 millions de personnes en France en souffrent.

D’où la tentation de "greffer", même si le terme est impropre, des cellules embryonnaires, en espérant que celles-ci fabriqueront du cœur. Ça, on sait qu’elles en sont capables. L’intelligence des chercheurs français a été d’orienter parfaitement la croissance de ces cellules pour qu’elles se transforment toutes en cellules cardiaques grâce à l’adjonction de quelques ingrédients.

Le traitement ultime de l'insuffisance cardiaque

Les premiers essais sont positifs chez l’homme. Seulement voilà… Il faut disposer de cellules souches embryonnaires humaines. Une denrée extrêmement rare, dont l’utilisation est interdite dans de nombreux pays. D’où le recours à la technique du clonage. Cloner les embryons ferait passer cette méthode de sulfureuse à salvatrice. Comme souvent dans l’histoire de la médecine, ce n’est pas la technique qu’il faut condamner mais l’interprétation que l’on peut en faire !

Pour en savoir : La loi de bioéthique en questions

Une émission de la chaîne VYV Fréquence Médicale

L’invité de cette émission est le Professeur Axel Kahn, médecin généticien, directeur de recherche à l’Inserm, surtout connu du grand public pour ses actions de vulgarisation scientifique et ses prises de position sur des questions éthiques et philosophiques ayant trait à la médecine et aux biotechnologies ; en particulier dans le cadre de son travail au sein du Comité consultatif national d’éthique. Ce comité organise depuis le début de l’année les Etats généraux de la bioéthique, phase préalable à la révision de la loi de bioéthique prévue pour la fin de l’année.

En France, cette loi est révisée tous les 7 ans au moins. C’est pour cette raison que le débat fait rage depuis quelques mois, car elle concerne un nombre important de sujets. Ils sont d’ailleurs tellement nombreux que, pour ne pas faire une émission catalogue, pour alimenter la réflexion de chacun de nous sur quelques sujets très polémiques, nous nous limiterons au décodage du génome, au clonage, à l’euthanasie, à l’intelligence artificielle, ou encore à la GPA… Sans oublier les enjeux financiers et en étant vigilants en permanence sur les retentissements éventuels dans la pratique quotidienne. Et surtout, profiter du savoir immense et de la distance que le Professeur Axel Kahn a su prendre sur tous ces sujets socialement et moralement complexes.

 

Retrouvez toutes les émissions de la chaîne VYV Fréquence Médicale :

https://www.youtube.com/channel/UCtNyuN_HFlNYO0-gqXwhLTg/playlists

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité