Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Sida : l'association AIDES lance une campagne nationale sur le traitement préventif PrEP

L’association de lutte contre le VIH lance une campagne nationale pour faire découvrir ce traitement préventif. Aujourd’hui, seulement 7 000 personnes l’utiliseraient en France. 

Sida : l'association AIDES lance une campagne nationale sur le traitement préventif PrEP AIDES

  • Publié 05.07.2018 à 17h04
  • |
  • |
  • |
  • |


« PrEP 4 love », si vous ne l’avez pas encore vu, vous risquez fortement de voir ce slogan inscrit sur un bus, dans le métro ou sur internet cet été. L’association de lutte contre le sida, AIDES, démarre une campagne d’information sur la PrEP, un traitement préventif contre le VIH. Lancé il y a 18 mois, il est aujourd’hui peu utilisé. 

La PrEP, de son nom complet prophylaxie pré-exposition, se présente sous forme de comprimé qu’il faut prendre quotidiennement. Si le traitement est suivi sérieusement, il offre la même protection qu’un préservatif, sauf qu’il ne protège que du VIH et pas des autres infections sexuellement transmissibles (IST). Commercialisé sous la marque Truvada, il est maintenant disponible sous forme de générique. 

Un traitement peu connu des personnes à risque 

L’efficacité du traitement est reconnue par les professionnels, mais aujourd’hui peu de gens savent qu’il existe. « Cet outil s’adresse aux personnes les plus exposées au virus du sida. En particulier celles qui rencontrent des difficultés à utiliser le préservatif ou à négocier son usage avec leurs partenaires. C’est notamment le cas de nombreuses femmes, encore trop souvent tributaires du bon-vouloir des hommes pour se prémunir contre le VIH » explique Camille Spire, membre du Conseil d’administration de AIDES, dans un communiqué de presse. Aujourd’hui, 97 % des prescriptions concernent les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. Les femmes représentent seulement 1 % des personnes ayant recours à ce traitement. Parmi les autres populations pour qui ce traitement pourrait être une solution de protection, il y a les personnes migrantes et originaires d’Afrique subsaharienne ainsi que les personnes prostituées.

Un million de morts du VIH chaque année 

La PrEP est aujourd’hui recommandée par la Haute autorité de Santé et par l’Organisation mondiale de la santé, comme un outil complémentaire dans la prévention des IST. D’après AIDES, en 2015, 37 millions de personnes étaient atteintes du VIH dans le monde. Chaque année, plus d’un million de personnes en meurent. En 2016, en France, 6 000 personnes environ ont découvert qu’elles étaient séropositives. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité