Publicité

QUESTION D'ACTU

Les dangers de la mer

Hydrocution : sous quelles conditions pouvez-vous vous baigner après manger ?

C’est une interrogation qui revient chaque année avec les beaux jours : le temps de digestion avant la baignade. Que risque-t-on en se baignant directement après le repas ?

Hydrocution : sous quelles conditions pouvez-vous vous baigner après manger ? Gizelka/iStock

  • Publié 05.07.2018 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Barbecue, pique-nique, baignade, sieste : c’est peut-être le programme de votre été. Dans quel ordre le réaliser pour ne pas se mettre en danger ? Depuis des années, un adage affirme que l’on ne doit pas se baigner après un repas. Il faudrait attendre trois heures pour éviter tout risque. Mais en réalité, ce n’est pas forcément le repas qui constitue un danger.

Le risque d’hydrocution

La baignade fait planer le risque d’hydrocution. Il s'agit d'un malaise provoqué par le contact entre le corps chaud et l’eau froide. Or, lorsque l’organisme est en pleine digestion, la température corporelle augmente. C’est pourquoi il est souvent recommandé d’attendre deux ou trois heures après le repas pour se baigner.

En réalité, la digestion provoque une légère augmentation de la température corporelle, trop peu élevée pour être responsable à elle seule d’une hydrocution. Pour éviter tout risque, il suffit d’entrer progressivement dans l’eau, en mouillant d’abord la nuque. Le fait d'avoir mangé juste avant peut provoquer des crampes à l’estomac, mais seulement si vous nagez longtemps. Si vous faites un repas très copieux, mieux vaut aussi éviter la baignade, qui risque d’être très inconfortable. Par contre, il est absolument déconseillé de consommer de l’alcool avant ou pendant une baignade. 

Se baigner sans prendre de risque

Cela ne signifie pas que la baignade est sans danger. Chaque année, des centaines de personnes se noient en France. D’après l’enquête NOYADES 2015 réalisée par Santé Publique France, 1266 personnes se sont noyées pendant cette année et 436 sont décédées des suites de leur noyade.

Le risque d’hydrocution existe, mais le repas n’est pas le principal danger, au contraire c’est le temps d’exposition au soleil. Si vous restez longtemps au soleil puis décidez de vous baigner, le risque est très élevé. Dans sa brochure de prévention, Santé Publique France rappelle quelles sont les précaution à prendre avant de faire trempette. Les zones de baignade surveillées sont à privilégier et il faut toujours vérifier les drapeaux pour s’assurer que les conditions du jour ne sont pas dangereuses. Veillez aussi à prévenir vos proches avant d’aller à l’eau. Grâce à ces quelques précautions, vous devriez pouvoir passer un été  sans encombre ! 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité