Publicité

QUESTION D'ACTU

Evénements indésirables graves

Arthrose : la pose d'une prothèse de hanche ou du genou est plus risquée qu'on ne le pense

Diverses études indiquent que dans le cas de l'arthrose, les patients opérés du genou ou de la hanche ont souvent des complications graves et des douleurs persistantes. 

Arthrose : la pose d'une prothèse de hanche ou du genou est plus risquée qu'on ne le pense Wavebreakmedia / istock

  • Publié 02.07.2018 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon une nouvelle étude, l'arthroplastie totale du genou est associée à un nombre plus élevé d'événements indésirables graves que le traitement non chirurgical. Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont constitué une cohorte de 100 patients atteints d'arthrose modérée à sévère du genou. 10% de ces malades opérés ayant reçu la pose d'une prothèse de genou ont été confrontés à une complication, comme une infection bactérienne dans l'articulation ou encore une phlébite pouvant se compliquer d'une embolie pulmonaire.

Un autre essai conclut par ailleurs que la proportion de personnes présentant une douleur à long terme variait d'environ 7% à 23% après l'arthroplastie de la hanche et de 10% à 34% après l'arthroplastie du genou. Des résultats corolaires indiquent qu’une douleur importante a également été signalée chez 9% des patients après une arthroplastie de la hanche et chez environ 20% des patients après une arthroplastie du genou.

Association d’une alimentation saine et de l’exercice régulier

Avant l’opération, rappelons qu’il est possible de diminuer les symptômes de l’arthrose en adoptant tout simplement une alimentation et un mode de vie sains. Menée par l’Université du Surrey, en Angleterre, et publiée dans la revue Rheumatology, une étude a examiné dans 68 travaux antérieurs le lien existant entre l’alimentation et l’autogestion des douleurs de l’arthrose. Ses résultats, concluants, incitent les personnes souffrant de la maladie à réduire leur apport calorique, à faire régulièrement de l’exercice et à consommer des acides gras essentiels pour diminuer les douleurs articulaires.

"C’est l’association d’une alimentation saine et de l’exercice régulier qui diminue les douleurs de l’arthrose et garde les articulations en bonne santé", explique Ali Mobasheri, professeur de physiologie musculo-squelettique à l'Université du Surrey. "Le mode de vie devrait également être pris en compte lorsque l'on tente de réduire la douleur de l'arthrose. Les patients ne peuvent pas s'attendre à des miracles avec des interventions diététiques s'ils sont en surpoids, boivent ou fument beaucoup. Les preuves montrent que le tabagisme et la consommation excessive d'alcool ont un effet négatif sur le métabolisme énergétique du corps et les marqueurs inflammatoires du foie qui peuvent favoriser l'inflammation et la maladie dans le corps", poursuit le spécialiste.

Poussées inflammatoires

Maladie articulaire chronique, l’arthrose touche le cartilage, le tissu qui recouvre les extrémités des os dans une articulation. Certains éléments sont des facteurs de risque comme l’âge, le surpoids, le port de charges lourdes de manière répétée, mais il arrive dans certains cas que la maladie soit héréditaire. À certains moments, le cartilage se dégrade rapidement, provoquant ce que l’on appelle des crises d’arthrose, ou poussées inflammatoires, très douloureuses. Le reste du temps, de nombreuses douleurs, associées à des raideurs, empoisonnent la vie des personnes qui souffrent d'arthrose, et ce, malgré la consommation d'antidouleurs.

Touchant près de 10 millions de personnes en France, en majorité des femmes de plus de 60 ans, l’arthrose et sa prise en charge représentent une véritable question de santé publique. On estime en effet que d'ici 2050, 130 millions de personnes souffriront d'arthrose, ce qui représentera un fardeau considérable pour les services de santé des différents pays. Une perspective d’autant plus inquiétante qu’actuellement, aucun traitement ne permet de soigner les causes de l’arthrose.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité