Publicité

QUESTION D'ACTU

Question d'alimentation

Rhumatismes : que manger pour éviter les crises de goutte ?

Alcool, café, abats, fruits de mer... Bannir certains aliments de son alimentation permet d'éviter de douloureuses crises de goutte. Cette maladie rhumatismale inflammatoire touche 1 à 2% de la population adulte.

Rhumatismes : que manger pour éviter les crises de goutte ? melodija / istock

  • Publié 25.06.2018 à 13h05
  • |
  • |
  • |
  • |


L'acide urique est un déchet métabolique provenant de la digestion de certains aliments. Lorsque son taux est trop élevé dans le sang, il déclenche de douloureuses crises de goutte. Pour faire disparaître cette maladie rhumatismale inflammatoire, il faut donc éviter de consommer des aliments riches en acide urique, à savoir la volaille (surtout la peau), le bœuf, les abats, le poisson et les fruits de mer. Même raisonnement pour les boissons : l’alcool, le café et les liquides contenant du fructose (sodas, jus de fruit industriels....) sont à bannir.

Aliments pauvres en graisse

"Les liens qui unissent apports sucrés et goutte sont assez bien établis grâce à une grande cohorte internationale. Cette étude a montré que la prise de sodas était associée à un risque de développer la maladie via une augmentation de l’acide urique ou hyperuricémie chronique, qui est la base de la maladie", explique au Figaro le Pr Pascal Richette, médecin rhumatologue à l’hôpital Lariboisière, à Paris.

Il est également préférable de consommer des aliments pauvres en graisse, étant donné qu’un apport élevé en graisses favorise l’apparition de ce que l’on appelle les corps cétoniques, qui entravent l’élimination de l’acide urique par les reins. Exit donc les sauces et les aliments frits.

Produits laitiers

Les produits laitiers peuvent en revanche être consommés sans modération. Ils stimulent l’élimination de l’acide urique par un effet attribué aux protéines lactiques (caséine, lactalbumine). Les aliments protéiques d’origine végétale sont aussi importants, car ils pallient la diminution de la consommation de viande et de poisson.  

"On sait que les régimes alimentaires impactent peu sur la goutte, nuance néanmoins le Pr Pascal Richette. Il s’agit d’avoir une consommation raisonnable de sodas, à limiter au maximum à un par semaine, et à ne pas tomber dans l’excès inverse en se privant de tout car cela n’aura que peu d’effets sur l’acide urique".

1 à 2% de la population adulte souffre de goutte

Une crise de goutte arrive généralement de façon soudaine et inattendue – souvent durant le sommeil – et se caractérise par de fortes douleurs et une inflammation des articulations atteintes (fréquemment la base du gros orteil). Des cristaux peuvent aussi se former dans les tissus à l’extérieur des articulations, ce qui engendre également une inflammation douloureuse.

Environ 1 à 2% de la population adulte souffre de goutte, avec tendance à la hausse. Les hommes en sont plus souvent affectés que les femmes. En prenant de l’âge, le pourcentage croît également (jusqu’à 7% chez les hommes et 3% chez les femmes).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité