Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé bucco-dentaire

Prenez soin de votre bouche, c’est bon pour votre coeur

L’hygiène bucco-dentaire joue un rôle dans la santé du corps en général et en particulier du coeur. Des chercheurs montrent que la bactérie à l’origine de la maladie des gencives, ou parodontite, empêche le bon rétablissement des vaisseaux sanguins après un problème cardiaque.

Prenez soin de votre bouche, c’est bon pour votre coeur Voyagerix/iStock

  • Publié 24.04.2018 à 07h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que 17,5 millions de décès chaque année seraient dus, sinon liés à ces maladies. Plusieurs facteurs de risques sont connus, parmi lesquels le tabagisme, l’obésité ou la sédentarité.

Mais depuis plusieurs années, des études montrent l’existence d’un lien entre la santé bucco-dentaire et la santé cardiaque. Une nouvelle recherche avance même que la bactérie à l'origine de la maladie des gencives empêche le bon rétablissement des vaisseaux sanguins après un accident cardiaque (une attaque cardiaque ou une dissection aortique). Cette étude, dont le Dr Sandrine Delbosc est l'auteure, a été présentée lors du congrès européen de cardiologie Frontiers in Cardiovascular biology, qui s’est déroulé à Vienne, en Autriche ce week-end. 

La parodontite

La maladie des gencives (aussi appelée "parodontite") survient après une infection par la bactérie Porphyromonas gingivalis. Elle provoque une inflammation des tissus qui soutiennent les dents et à terme, peut conduire à la perte de certaines dents. En cause de l’apparition de cette maladie ? La mauvaise hygiène dentaire : les bactéries s’accumulent entre les dents et la gencive, ce qui crée du tartre et peut causer une infection. 

Le rôle de la Porphyromonas gingivalis

Les chercheurs ont constaté dans leurs précédentes recherches la présence de Porphyromonas gingivalis dans des cas d’artères athéroscléreuses, soit des artères qui présentent des plaques athéromes, ce qui peut provoquer des accidents cardiaques. "Cela suggérait que cette bactérie pouvait être le lien entre la maladie des gencives et les accidents cardiovasculaires", explique le Dr Sandrine Delbosc. Selon les chercheurs, la bactérie passe dans le sang lorsque les gencives saignent, puis se fixe sur les lésions athéroscléreuses et empêche la guérison de celles-ci. 

Les scientifiques ont testé leur hypothèse sur des souris qui avaient des artères athéroscléreuses. Deux groupes de souris ont été formés. Le premier a reçu une dose hebdomadaire de Porphyromonas gingivalis pendant quatre semaines. L'autre a reçu une dose de solution saline.  

Une enzyme qui bloque l'action des cellules immunitaires

Les souris qui ont reçu la bactérie en injection étaient plus nombreuses à mourir que celles du groupe placebo : 23 sur 34 sont décédées dans le premier groupe, ce qui représente un taux de mortalité de 68%. Dans le groupe ayant reçu un placebo, huit sont mortes sur 23. Soit un taux de mortalité de 35 %. 

"La mauvaise cicatrisation des artères peut être liée à une enzyme produite par la bactérie qui empêche les cellules immunitaires de réparer les artères", souligne le Dr Delbosc. Les scientifiques poursuivent leur recherche pour comprendre maintenant quel peut être l’effet des traitements contre la parodontite sur des patients atteints de maladies cardiovasculaires. 

Adopter une bonne technique de brossage 

Pour prévenir l’apparition de la maladie des gencives, il est recommander d'adopter une bonne hygiène bucco-dentaire. L’Union française pour la santé bucco-dentaire recommande de se brosser les dents deux fois par jour : le matin et le soir. Ce brossage doit durer entre deux minutes trente et trois minutes. Surtout, il doit être bien réalisé pour être efficace. Il faut brosser de la gencive vers la dent, donc de haut en bas pour les dents du haut, et inversement pour les dents du bas. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité