Publicité

QUESTION D'ACTU

Toxicité

Prendre trop d'antihistaminiques diminue la fertilité chez l'homme

Les antihistaminiques, médicaments délivrés sans ordonnance pour traiter les allergies, peuvent diminuer la qualité du sperme. Selon une nouvelle étude, les hommes qui les utilisent, pourraient être confrontés à des problèmes d’infertilités.

Prendre trop d'antihistaminiques diminue la fertilité chez l'homme Istock/rez-art

  • Publié 12.03.2018 à 17h04
  • |
  • Mise à jour le 13.03.2018 à 17h15
  • |
  • |
  • |


Les antihistaminiques pourraient diminuer la qualité du sperme. C’est ce qu’affirment les chercheurs de l’institut de Biologie et de Médecine Expérimentale de Buenos Aires, en Argentine.

Les antihistaminiques sont des médicaments antiallergiques, qui luttent contre les éternuements, les démangeaisons, etc… Pour cela, les cachets agissent sur la molécule responsable de ces symptômes : l’histamine. L’étude, publiée dans la revue Reproduction, établit un lien entre ce mécanisme et la baisse de la fertilité masculine.

Des spermatozoïdes difformes, peu nombreux et qui se déplacent difficilement

Comment des antihistaminiques peuvent-ils avoir un impact sur la fertilité masculine ? Les histamines sont des molécules produites par le système immunitaire quand il perçoit une menace, comme une allergie. Ces molécules éliminent les allergènes en provoquant des effets secondaires comme des éternuements ou des démangeaisons. Les antihistaminiques, réduisent ces symptômes mais ont aussi des effets secondaires - et indésirables - sur le corps, comme la diminution de la qualité du sperme.  

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont repris et analysé les travaux scientifiques réalisés depuis quarante ans sur cette question. Une grande majorité prouve qu’il existe un lien entre l’utilisation d’antihistaminique chez les animaux de sexe masculin et une baisse de la qualité de leur sperme. Cela se traduit par des spermatozoïdes difformes, peu nombreux et qui se déplacent difficilement jusqu’à l’ovule. Autrement dit, les signes d’une fertilité assez faible chez l'homme. Mais, d’autres études doivent encore être menées pour comprendre pleinement les mécanismes entre les antihistaminiques et la baisse de la fertilité.

Les patients prennent des antihistaminiques sans avis de leur médecin

Il n’est pas certain que ces conclusions, valables sur les animaux, soient transférables à l’homme. Mais, il faut qu’elles soient connues sur grand public car les antihistaminiques sont des médicaments délivrés sans ordonnance. Les patients ont donc tendance à les prendre facilement - et sans solliciter l’avis de leur médecin - en cas d’allergies. Problème de santé publique d’autant plus important que le nombre d’allergies augmentent dans les pays industrialisés.

En attendant que de nouveaux traitements, sans conséquence sur la fertilité, soient trouvés, il vaut mieux éviter la prise d’antihistaminiques. De plus, les chercheurs compte aussi travailler sur un lien possible entre les histamines et les tumeurs testiculaires. Les antihistaminiques semblent donc avoir plusieurs effets secondaires et indésirables pour l'homme.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité