Publicité

QUESTION D'ACTU

Risque cardiovasculaire

Les maladies inflammatoires des intestins augmentent le risque de crise cardiaque

Les personnes qui souffrent de maladies inflammatoires de l’intestin, comme le Crohn ou la Rectocolite hémorragique ont un risque multiplié par 9 de faire une crise cardiaque. Les malades les plus à risque sont les jeunes et les femmes.

Les maladies inflammatoires des intestins augmentent le risque de crise cardiaque wildpixel/Istock

  • Publié 04.03.2018 à 09h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les personnes souffrant de la maladie de Crohn ou de colite ulcéreuse auraient plus de risques de développer une maladie cardiovasculaire et d’avoir une crise cardiaque. Ces pathologies inflammatoires de l’intestin seraient même des facteurs de risques à part entière selon des résultats présentés lors de la 67e session scientifique annuelle de l’American College of Cardiology.

Ils sont extraits de l'étude « Risque d'infarctus du myocarde chez les patients atteints d'une maladie inflammatoire de l'intestin », qui sera publiée le 11 mars prochain.

Les jeunes et les femmes ont plus de risques d’avoir une crise cardiaque

“Les patients âgés de 18 à 24 ans et atteints de maladies intestinales auraient neuf fois plus de risque d’avoir une crise cardiaque que les autres jeunes,” explique Muhammad S. Panhwar, principal auteur de l’étude.

Autre inégalité, parmi les patients de moins de 40 ans atteints de maladies inflammatoires de l’intestin, les femmes sont le plus sujettes aux crises cardiaques. Alors que passé 40 ans, le sexe ne fait plus aucune différence. Les chercheurs expliquent que les maladies inflammatoires de l’intestin sont plus agressives chez les jeunes et les femmes, ce qui expliquerait le risque accru de crises cardiaques.

Une étude sur 17 millions de personnes

Cette étude se base sur les données de dossiers médicaux - anonymes - de plus de 17,5 millions de personnes, dont 1,2% avait une maladie inflammatoire de l'intestin. Ceux-ci ont eu deux fois plus de crises cardiaques que les autres. Ainsi, les résultats globaux de l’étude montrent que les patients atteints de maladies inflammatoires de l’intestin ont 23% plus de risques d’avoir une crise cardiaque.

Dépister systématiquement les maladies cardiaques

Selon Muhammad S. Panhwar, cette étude montre le lien entre une maladie intestinale de l'intestin et le développement de maladie cardiaque. Ainsi, il compte désormais axer ses travaux sur les avantages de l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires pour prévenir les risques cardiovasculaires chez ces patients. En attendant, il invite les médecins à dépister systématiquement les maladies cardiaques en cas de maladies inflammatoires de l’intestin.

Néanmoins, les chercheurs n’ont pas réussi à distinguer dans la base de données les patients ayant des antécédents cardiaques et ceux qui avaient des comportements à risques, comme le tabagisme. De fait, les résultats présentés ne sont pas totalement fiables.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité