Publicité

QUESTION D'ACTU

Experimental

Aux Etats-Unis, un homme se fait injecter des cellules souches dans le pénis pour l'allonger

Aux Etats-Unis, un homme s'est fait injecter ses propres cellules souches dans le pénis pour en avoir un plus gros. 

Aux Etats-Unis, un homme se fait injecter des cellules souches dans le pénis pour l'allonger Tuomas_Lehtinen/Epictura

  • Publié 02.03.2018 à 09h50
  • |
  • |
  • |
  • |


On appelle "biohackers", les citoyens qui explorent la biologie avec l'éthique des hackers. Ben Greenfield, coach sportif et nutritionniste holistique américain est un adepte du concept de la "biologie participative". Plutôt que d'attendre tranquillement que la communauté scientifique avance dans ses recherches, il s'investit à titre personnel, met sa santé et sa vie en jeu pour tenter de faire avancer la science.

Mais si certains testent des traitements médicamenteux expérimentaux, lui a choisi de se faire allonger le pénis d'une façon inédite. Ben Greenfield s'est fait injecter ses propres cellules souches dans son pénis lors d'une intervention réalisée à la faculté de biotechnologie de Floride, US Stem Cell, en novembre dernier. "Je voulais aller du bien au meilleur et avoir un plus gros sexe", a-t-il expliqué selon Iflscience.

Orgasmes, taille, circulation sanguine

Après l'opération, il a tenu une séance de questions-réponses en direct sur Internet avec Kristin Comella, scientifique en chef à l'US Stem Cell, pour expliquer le processus de l'intervention. "Vous ne sentez rien d'autre qu'un peu de pression",a-t-il assuré.

Selon lui, cette expérience a fonctionné. Il explique que l'opération lui a apporté une augmentation significative de la fonction érectile, ainsi que de la taille de son pénis au repos. De même qu'une plus grande intensité lors des orgasmes et une meilleure circulation sanguine. Pour autant, le coach sportif a confessé à l'un des internautes qu'il n'avait "pas pris de règle" pour confirmer ces impressions.

Si les résultats de cette opération semblent donc incertains, le risque d'infection et d'effets secondaires indésirables sont encore méconnus des scientifiques tant elle est encore expérimentale.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité