Publicité

QUESTION D'ACTU

Surpoids et obésité

Les personnes obèses vivent plus longtemps avec des maladies cardiaques que les autres

Une nouvelle étude démystifie le "paradoxe de l’obésité", une théorie selon laquelle les personnes obèses avec une maladie cardiaque vivraient plus longtemps qu’une personne malade avec un poids "normal". En réalité, les personnes obèses se font juste diagnostiquer plus tôt.

Les personnes obèses vivent plus longtemps avec des maladies cardiaques que les autres LuisLouro/Epictura

  • Publié 02.03.2018 à 08h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L’excès de poids est mauvais pour la santé, on le sait. Mais il existe aussi un "paradoxe de l’obésité", qui signifie que pour certaines pathologies, les personnes obèses ont un taux de mortalité inférieur. Selon des études, ce serait notamment le cas pour le cancer colorectal, la pneumonie ou encore l’accident vasculaire cérébral. 

Ce paradoxe de l’obésité concernerait aussi les maladies cardiovasculaires. Une personne en surpoids vivrait plus longtemps qu’une personne qui ne l'est pas. Une nouvelle étude américaine publiée dans le JAMA Cardiology remet en question ce paradoxe de l’obésité. En réalité, les personnes obèses seraient diagnostiquées plus tôt. 

Même longévité, mais pas les mêmes risques

Selon l’étude, les personnes de poids normal et les personnes en surpoids ont la même longévité. Mais être en surpoids augmente les risques de contracter une maladie cardiovasculaire et cela, à un plus jeune âge. 

En d’autres mots, les personnes obèses vivent plus longtemps avec la maladie car celle-ci est diagnostiquée plus tôt. 

"Je reçois beaucoup de patients qui me demande: 'pourquoi dois-je perdre du poids, si le recherche dit que je vais vivre plus longtemps?'", explique le Dr Sadia Khan, professeure adjointe de médecine à l’Université de Northwestern à Chicago (Etats-Unis). En réalité, perdre du poids ne réduit pas seulement le risque de développer une maladie cardiaque, mais aussi d’autres maladies comme le cancer. 

Les personnes en surpoids plus exposées 

Les résultats de l’étude montrent aussi que les personnes en surpoids ont plus de risques d’avoir un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque, une insuffisance cardiaque ou de mourir d’une maladie cardiaque. 

Par exemple, un homme en surpoids âgé entre 40 à 59 ans a un risque plus élevé de 21% d’avoir un accident vasculaire cérébral, qu’un homme du même âge mais avec un poids normal. "Un poids normal favorise la longévité et la durée de vie en bonne santé. Il s’agit d’avoir une meilleure qualité de vie", explique ainsi le Dr Khan. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité