Publicité

QUESTION D'ACTU

Progrès médical

Au Etats-Unis, une jeune maman transgenre est parvenue à allaiter son bébé

Aux Etats-Unis, une jeune maman transgenre née de sexe masculin a réussi à allaiter son bébé, grâce à un traitement pour stimuler la lactation.  

Au Etats-Unis, une jeune maman transgenre est parvenue à allaiter son bébé SvetlanaFedoseeva/Epictura

  • Publié 16.02.2018 à 10h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Une femme de 30 ans suivant un traitement hormonal depuis 6 ans pour devenir une femme, est parvenue à allaiter son bébé. Son cas a été rapporté dans le journal Transgender Health. Alors que sa compagne enceinte ne souhaitait pas allaiter leur bébé, elle s'est rendue au service spécialisé dans le changement de sexe de l’hôpital new yorkais Mount Sinaï pour étudier toutes les possibilités. Si elle n’a subi aucune opération pour changer de sexe et devenir une femme à part entière, elle avait tout de même une poitrine grâce à son traitement hormonal.

Etant en bonne santé, non fumeuse et n’ayant aucun antécédents de thromboembolique (maladie veineuse), la jeune femme est vue proposer par les médecins un traitement à la progestérone (une hormone féminine qui prépare l’utérus à la grossesse) et des médicaments stimulant la lactation. Les médecins lui ont alors dit de tirer régulièrement son lait. Un mois plus tard, elle était parvenue à tirer quelques gouttes. Après trois mois de traitement, elle arrivait à en tirer 200ml par jour.

Une avancée spectaculaire pour la communauté LGBT

Lorsque le bébé est né deux semaines plus tard, elle était capable d'en produire 227 grammes par jour. La jeune maman transgenre née de sexe masculin, a pu allaiter le nourrisson pendant 6 semaines. Lorsqu’il a eu besoin de plus de lait, elle a alterné avec du lait infantile puisqu'elle était incapable d'en produire plus. "Pendant cette période, le pédiatre de l'enfant a noté que sa croissance, son alimentation et sa digestion se développaient de façon appropriée", précise le journal.

Le lait fourni par la maman transgenre, s’il n’était pas aussi abandonnant que celui d’une mère née femme, était d’aussi bonne qualité. "Nous sommes contents que la patiente ait partagé son expérience avec nous, et nous sommes ravis d'aider nos patients transgenres à construire une famille heureuse et en bonne santé", a affirmé au Daily Mail, le docteur Tamar Reisman, qui a étudié ce cas. Ce cas laisse entrevoir de réels progrès en matière de grossesse pour la communauté LGBT.

Un papa transgenre accouche de son premier enfant

En juin dernier aux Etats-Unis, un papa transgenre avant accouché de son premier enfant. Né femme, il avait depuis changé d'apparence mais pas de sexe. "Je pense que mon corps est génial. C'est comme un cadeau qu'on m'aurait offert à la naissance avec ce corps et j'ai ensuite fait les changements nécessaires pour pouvoir continuer à vivre dedans, avec à la fois des hormones et d'autres modifications de mon corps", expliquait-il sur sa page Facebook Biff and I où il a partagé chaque étape de sa grossesse. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité