Publicité

QUESTION D'ACTU

Bon à savoir

Allaiter plus de six mois réduit les risques de diabète

Une longue étude de 30 ans montre que les femmes qui allaitent durant 6 mois et plus, auraient 47% moins de risques de développer un diabète de type 2.

Allaiter plus de six mois réduit les risques de diabète GekaSkr/epictura

  • Publié 15.01.2018 à 14h12
  • |
  • |
  • |
  • |


Nous le savons, les bienfaits de l’allaitement maternel sont nombreux. Mais une étude Kaiser menée sur 30 années a démontré que les femmes qui allaitaient 6 mois et plus, présentaient moins de risques de développer un diabète de type 2 en vieillissant, maladie causée par un excès de sucre dans le sang qui touche particulièrement les personnes obèses ou en surpoids. Plus précisément, les femmes qui ont allaité chacun de leurs enfants pendant six mois ou plus ont vu leur risque de développer un diabète de type 2 diminuer de 47% par rapport à celles qui n'ont pas allaité du tout. Les femmes qui ont allaité pendant six mois ou moins ont elles, 25% de risque en moins.

Pour en arriver à ce constat, des chercheurs ont analysé les données des 30 années de suivi de l'étude CARDIA sur le développement du risque coronarien chez les jeunes adultes, qui portait sur 1 238 femmes noires et blanches âgées de 18 à 30 ans, qui n'avaient pas de diabète lors de leur inscription. Au cours des 30 années suivantes, chacune d’entre elles a donné naissance à au moins un enfant et a été systématiquement dépistée pour le diabète. Leur mode de vie (alimentation, activité physique …) a également été analysé, de même que les antécédents familiaux, les issues périnatales et la durée d’allaitement de leurs enfants.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Différents facteurs pris en compte

"L'incidence du diabète diminuait graduellement à mesure que la durée de l'allaitement augmentait, indépendamment de la couleur de peau, du diabète gestationnel, des habitudes de vie, de la taille corporelle et d'autres facteurs de risque métabolique mesurés avant la grossesse", explique Erica P. Gunderson, chercheuse principale à la Kaiser Permanente. Ces nouveaux résultats s'ajoutent à un nombre croissant de preuves que l'allaitement maternel offre des effets protecteurs aux mères et à leurs bébés, y compris dans la lutte contre les cancers du sein ou des ovaires pour les femmes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité