Publicité

QUESTION D'ACTU

Opération séduction

Nutella insiste sur la "qualité" de ses ingrédients dans sa nouvelle campagne. Les nutritionnistes disent non.

Ferrero lance ce dimanche une nouvelle opération séduction pour redorer l'image controversée du Nutella, insistant sur la "qualité" de ses 7 ingrédients, dont l'huile de palme. Voici ses arguments.

Nutella insiste sur la \ RobHainer/Epictura

  • Publié 11.02.2018 à 13h40
  • |
  • Mise à jour le 12.02.2018 à 08h34
  • |
  • |
  • |


"Parlons qualité, on ne va pas tourner autour du pot". Le slogan de la nouvelle campagne de Nutella fait polémique. Pour redorer son blason, la marque oriente sa communication sur ses "7 ingrédients de qualité" et ses "engagements durables". Très controversé depuis plusieurs années pour ses effets néfastes sur la santé (risque de cancer et de maladies cardiovasculaires) et la déforestation massive que suscite la culture de l'huile de palme, elle joue désormais la carte de la transparence en communiquant sur l'origine de ses ingrédients.

La composition du Nutella diffère selon les pays, notamment pour respecter les différentes législations concernant les ingrédients. En France, la fameuse pâte à tartiner parfumée est composée d’environ 50% de sucre, 20% d’huile de palme, 13% de noisettes, 7,4% de cacao maigre en poudre, 6,6% de lait écrémé en poudre, du lactosérum (petit lait), émulsifiant : lécithine de soja, arôme.

Du sucre "sans OGM"

La composition du Nutella diffère selon les pays, notamment pour respecter les différentes législations concernant les ingrédients. En France, la fameuse pâte à tartiner parfumée est composée d’environ 50% de sucre, "principalement le saccharose", précise la marque. "En Europe, notre approvisionnement en sucre de betteraves se fait exclusivement auprès de producteurs européens, tandis que le sucre de canne provient d'autres pays du monde, principalement du Brésil, d'Inde, du Mexique et d'Australie. Nous achetons uniquement du sucre sans OGM".

Le sucre utilisé dans le Nutella commercialisé en France est extrait de betteraves issues de plantations principalement françaises. Pour en attester, la marque diffuse une vidéo tournée dans des camps de betteraves.

Ferrero met le paquet sur l’huile de palme

Le Nutella utilise de l’huile de palme "exclusivement traçable et durable", insiste Ferreo. "Notre huile de palme est 100 % certifiée RSPO de type ségrégée, ce qui correspond au niveau de certification le plus exigeant puisqu’il est le seul à assurer une traçabilité depuis les plantations jusqu’à nos usines. La certification RSPO obtenue par Ferrero a également été saluée par Richard Holland, Directeur de la WWF's Market Transformation Initiative". Au travers de cette campagne, le groupe persiste donc et signe sur l’huile de Palme, cause de déforestation et facteur de risque de cancer et maladies cardiovasculaires en cas de surconsommation.

En matière de pratique agricole

"Chez Nutella, aidés de nos partenaires, des institutions et des ONG, nous mettons un point d’honneur à sélectionner les meilleurs ingrédients dans le respect de nos engagements en matière de durabilité, tant sur le plan social qu’environnemental", indique la marque dans sa campagne.

En matière de pratique agricole, la marque évoque le lancement de programmes intitulés "Ferrero Farming Values" (FFV), "consacrés à l’approvisionnement de nos matières premières principales. Un programme FFV spécifique est mis en place pour chacune des ces matières premières, assorti à des objectifs précis et axé sur trois piliers : le développement de projets et de partenariats dédiés, l'adoption de normes et de certifications et l'engagements institutionnels et collectifs".

Quel impact sur la santé ?

100 grammes de Nutella équivaut à 530 kcal. En mai 2016, l’Agence européenne de la sécurité alimentaire (EFSA) a inscrit le Nutella sur sa liste des produits cancérigènes. Comme l’explique au Parisien la professeure Irène Margaritis, cheffe de l'évaluation de risques liés à la nutrition de l'Anses, "ce type de produit, est une bombe calorique avec, contrairement à la confiture ou au beurre, un intérêt nutritionnel quasi nul. Pour le sucre, c'est une catastrophe. Il ne se voit pas. Si vous mettiez la même quantité de sucre dans votre café, vous seriez effrayé".

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture ont également reconnu le risque de cancer en cas de consommation excessive d’huile de palme. Mais présente dans de nombreux produits alimentaires et cosmétiques, elle fait partie intégrante de notre consommation.

Quel impact sur l’environnement ?

Selon la Fondation Nicolas Hulot, l'huile de palme serait responsable de "90% de la déforestation en Malaisie" et de la destruction "d'un tiers de la forêt primaire de Bornéo sur les vingt dernières années". Lorsqu’elle était ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal avait entamé un bras de fer contre l’industriel italien pour sensibiliser les consommateurs à la déforestation massive et les inciter à ne plus consommer de Nutella.

Chaque année, Ferrero en achète 185 000 tonnes "certifiées durable". "Nous n'achetons que 0,3 % de la production mondiale", s’était défendu le groupe auprès de Reuters. Face à au recul des ventes et à la mauvaise réputation du Nutella, l’industriel avait assuré avoir "pris de nombreux engagements concernant son approvisionnement en huile de palme" et veiller à la traçabilité de ses matières premières. Impensable cependant de la remplacer dans la recette du Nutella. L’industriel défend bec et ongles son ingrédient star. Alors "qualité" pour le palais, oui. "Qualité" pour la santé ou l'environnement, non.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité