Publicité

QUESTION D'ACTU

Dépression

Finlande : le taux de suicide diminue chez les dépressifs

Le taux de suicide des personnes dépressives qui suivent un traitement psychiatrique a diminué de moitié depuis le début des années 1990 en Finlande, le pays le plus touché par les suicides. La conséquence de plusieurs améliorations dans le domaine de la psychiatrie et dans l'accompagnement des personnes dépressives. 

Finlande : le taux de suicide diminue chez les dépressifs evgenyataman/epictura

  • Publié 03.02.2018 à 10h15
  • |
  • |
  • |
  • |


La Finlande est l’un des pays européens où l’on observe le plus fort taux de suicide. Il était de 16,8% en 2016. En décembre dernier, le parlement finlandais a annoncé la création d’un nouveau programme de prévention contre le suicide. Des programmes similaires ont déjà été lancés et ont fait leurs preuves. L’Université d’Helsinki a réalisé une étude sur l’évolution du taux de suicide parmi les patients dépressifs qui ont suivi un traitement psychiatrique. Ce taux a largement diminué depuis les années 1990. 

Les hommes plus touchés 

Les chercheurs finlandais ont analysé les données concernant 56 826 patients entre 1991 et 2011. Le risque de suicide a diminué et si l’on compare les données entre 2006 et 2011 à celles entre 1991 et 1995, le taux a diminué de moitié. Les hommes restent plus touchés que les femmes : le risque est de 8,6 pour eux, contre 4,1% pour les femmes. 

Plusieurs facteurs d’explications 

Il existe plusieurs explications possibles à cette diminution. Les traitements psychiatriques se sont beaucoup améliorés et des mesures ont été prises pour soigner le plus possible les patients chez eux, ce qui réduit le risque de suicide. Des traitements modernes contre la dépression sont arrivés sur le marché finlandais à la fin des années 1980. De même, la consommation d’alcool a aussi diminué depuis 2007, facteur à risque sérieux. Une politique nationale de prévention contre le suicide a été menée dans les années 1990 et dans le même temps, les diagnostics de la dépression ont été améliorés grâce à des politiques de santé nationale.

Une étude publiée par l'ONU à l'occasion de la journée du bonheur en mars dernier démontrait que les taux de suicide les plus élevés se situent en Finlande avec 28,9 %, 16% au Danemark, contre 2,5 % au Koweit et 0,3% en Iran. Selon l’Inserm, 5 à 20% des patients dépressifs se suicident en France. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité