• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Ambulance, prise en charge

Le SAMU de Montpellier s'adapte aux patients obèses

Désigné comme Centre Spécialisé dans la prise en charge de l'obésité sévère, le CHRU de Montpellier dipose d'une ambulance de réanimation adaptée aux patients en surpoids.

Le SAMU de Montpellier s\'adapte aux patients obèses Ambulance bariatrique - CHRU de Montpellier

  • Publié le 16.04.2013 à 11h43
  • |
  • |
  • |
  • |


Une ambulance sur mesure pour des patients de  600g à 300kg ! Amenées à secourir de plus en de patients obèses, les équipes du service d'aide médicale urgente (SAMU) de l’Hérault et les Services Mobiles d'Urgences et de Réanimation (SMUR) de Montpellier viennent d’acquérir une ambulance de réanimation adaptée aux patients en surpoids, comme à des prématurés. Le Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU) de Montpellier est ainsi le seul établissement du Languedoc‐Roussillon à disposer d’un tel véhicule.

 

Les équipes montpelliéraines ont conçu dans ce véhicule des équipements spécifiques: une alèse portoir avec harnais de sécurité ainsi qu'un matelas à dépression sur mesure pour permettre de brancarder le patient obèse en toute sécurité. Mais leurs efforts d’adaptation ne se sont pas limités à cet achat.
Comme les patients obèses nécessitent des interventions plus longues et plus complexes (prise de la tension artérielle, perfusions, ventilation…), mobilisent davantage de personnel et requièrent l’utilisation d’équipements adaptés, toute l’organisation des urgences a également été repensée. En amont par exemple, et avec l’accord du patient atteint d’obésité ou d’obésité morbide, son dossier médical confidentiel est complété par des données spécifiques facilitant sa prise en charge éventuelle en urgence: en plus des antécédents médicaux et et de son traitement, comme pour les autres patients, il sera également fait mention de son poids, des accès possibles à son domicile, etc. Ces précisions apportées en lien avec son médecin traitant ou les professionnels de santé intervenant à son domicile, sont précieuses pour les  assistants de régulation et le médecin régulateur qui peuvent ainsi affecter d'emblée les moyens humains et les équipements nécessaires à la sécurité du patient. Résultat, en composant le 15, le patient est identifié par l’affichage de son numéro de téléphone.

Plus encore que le nombre de professionnels mobilisés pour transporter le patient, la formation revêt une importance toute particulière. Ainsi, tous les ambulanciers du SMUR conduisent désormais des unités mobiles (ambulances) de type poids lourd et sont désormais titulaires de nouveaux permis poids‐lourd.
Ils ont également bénéficié de formations les préparant à évaluer les risques pour le patient et les équipes et d’un apprentissage de gestuelles de manutention et de soins aux patients dans leur environnement. Et, les difficultés sont souvent nombreuses: un escalier en colimaçon, un ascenseur en panne, une porte de chambre trop étroite, un manque d'accès à une maison sont autant d'éléments qui demandent une concertation collective pluridisciplinaire et une adaptation aux situations de l'urgence.  

 

La 6ème enquête épidémiologique nationale sur l'obésité (OBEPI), menée en 2012, établissait que 32% des Français adultes étaient en surpoids, et 15% présentaient une obésité. En Languedoc‐ Roussillon, la prévalence de l’obésité est passée de 10,3% de la population en 1997 à 15,6% en 2012, soit une augmentation de plus de 51,5% en 15 ans. La région est ainsi la 11ème région la plus touchée par cette maladie

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité