Publicité

QUESTION D'ACTU

Pollution

Les traces de pesticides dans les fruits et les légumes sont un danger pour la fertilité des femmes

Une nouvelle étude confirme les dangers des pesticides pour la fertilité des femmes. Elle a été réalisée auprès de femmes qui suivaient un traitement contre la stérilité.

Les traces de pesticides dans les fruits et les légumes sont un danger pour la fertilité des femmes halfpoint/epictura

  • Publié 03.01.2018 à 18h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Nouvelle alerte sur les dangers des pesticides. La consommation de fruits et légumes contenant des résidus de pesticides réduirait la fertilité des femmes.
Une étude a été menée sur des femmes traitées pour leur problème d’infertilité et montre un impact non négligeable. Les résultats de cette recherche ont été publiés dans le JAMA, le Journal of the American Medical Association.

Une étude en fonction du taux de pesticides

325 femmes ont participé à l’étude, toutes suivaient des traitements contre l’infertilité, à l’aide de techniques de procréation médicalement assistée. Elles ont été réparties dans différents groupes : l’un consommait des fruits et légumes contenant une forte dose de résidus de pesticides, les autres, de faibles doses.
L’échelle de dosage en résidus de pesticides était basée sur celle ministère américain de l’agriculture. Dans chacun des groupes, des sous-groupes ont été créés avec des portions de fruits et légumes différentes.

Des risques plus élevés de fausse couche

Les femmes qui ont consommé des fruits et légumes avec des résidus de pesticides en quantités plus importantes ont une plus faible probabilité d’être enceintes et une plus faible probabilité que l’enfant naisse vivant.
Une fertilité qui est de plus progressivement décroissante à mesure qu’augmente la quantité de légumes et fruits contaminés : les femmes qui consomment les plus grosses portions, avec les résidus en pesticides les plus élevés, ont 18% de chances en moins d’être enceintes, par rapport à celles qui consomment les mêmes fruits et légumes, mais en petite portion.
De plus, elles ont 26% de chances en moins d’accoucher d’un bébé en vie.

Pour éviter les pesticides, une alimentation bio peut aider, même si des traces de pesticides ont déjà été retrouvées dans des légumes bio. Sinon, manger local et de saison permet d’éviter les fruits et légumes traités pour voyager.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !
Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité