Publicité

QUESTION D'ACTU

Laits infantiles contaminés

Contrôles positifs aux salmonelles : Lactalis, une tradition d'opacité

L’entreprise Lactalis aurait repéré dès le mois d’août la présence de salmonelles dans son usine au travers de ses contrôles internes. Contrôles qu’elle n’avait pas révélés. Lactalis, c’est la tradition du lait opaque !

Contrôles positifs aux salmonelles : Lactalis, une tradition d'opacité FamVeldman/epictura

  • Publié 03.01.2018 à 18h35
  • |
  • Mise à jour le 03.01.2018 à 19h24
  • |
  • |
  • |


Cela fait des mois que Lactalis savait qu’il existait une contamination de son usine de Craon par des salmonelles. Les premières contaminations aux salmonelles ont, en effet, été constatées en août dernier. L’information a été révélée dans le Canard Enchaîné du 3 janvier.
L’entreprise Lactalis Nutrition Santé aurait repéré deux fois la présence de salmonelle, en août et en novembre. Les bactéries étaient présentes « sur du matériel de nettoyage et sur le carrelage ». Rien n’a été dit car ce n’est pas obligatoire, légalement, pour ce type d’entreprises de communiquer sur les contrôles réalisés en interne.

Une transparence mise en question

Interrogée par Allodocteur.fr, la direction de la communication de Lactalis a précisé que les autorités ont été informées sur tous ces faits : « On est dans des activités très contrôlées et en relation de transparence totale ».
Une transparence qui avait été remise en cause en décembre par un ancien producteur de lait pour Lactalis. Interrogé par Europe 1, il pensait que des analyses interne avaient été réalisées régulièrement et que Lactalis devait savoir pour la contamination. Mais les souches de salmonelles n’étant pas dangereuses, il pensait que la direction avait « laissé filer ».

Une opacité qui est une tradition

Le groupe français Lactalis est devenu leader mondial des produits laitiers après une frénésie d’acquisitions via une holding domiciliée en Belgique, à Ixelles. A l’occasion de la crise des producteurs de lait, Mediapart avait rappelé que l’entreprise se caractérise aussi par une gestion financière particulièrement opaque.
Malgré son chiffre d’affaires de 17 milliards d’euros, Lactalis reste une société familiale, non cotée, propriété de la famille Besnier à travers des holdings domiciliées à Paris. En revanche, Lactalis a pour doctrine de ne pas déposer ses comptes annuels et préfère payer l’amende dérisoire.

Au total, 35 nourrissons ont été contaminés, 16 ont été hospitalisés. Tous sont en bonne santé aujourd’hui. Le parquet de Paris a ouvert une enquête. Des plaintes ont été déposées pour « blessures involontaires », « mise en danger de la vie d’autrui » et « tromperie ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité