Publicité

QUESTION D'ACTU

Comportement vérificateur

« Est-ce que j'ai bien fermé la porte » : une obsession de garder le contrôle à risque

Des chercheurs canadiens ont étudié lescomportement vérificateurs qui s’intègrent dans le cadre des troubles obsessionnels et compulsifs. Notre tendance à tout vérifier tout le temps traduirait une peur de perdre le contrôle.

« Est-ce que j'ai bien fermé la porte » : une obsession de garder le contrôle à risque felker/epictura

  • Publié 18.12.2017 à 13h06
  • |
  • |
  • |
  • |


Impossible de quitter votre appartement sans vérifier plusieurs fois que la porte est bien fermée ? C’est peut-être lié à une peur de perdre le contrôle. Des chercheurs de l’université de Concordia à Montréal au Canada ont établi le lien entre cette peur et la tendance à tout vérifier.
Adam Radmonsky, co-auteur de l’étude, publiée dans le Journal of Obsessive-Compulsive and Related Disorders, explique : « Nous avons montré que les personnes qui pensent qu’elles vont perdre le contrôle, ont plus de risques d’avoir des comportements de vérification plus fréquemment. »

Peur de perdre le contrôle, un marqueur d’autres problèmes

Cent-trente-trois personnes ont participé à l’étude, il s’agissait d’étudiants de l’université. Les scientifiques ont mesuré l’activité électrique de leurs cerveaux (EEG).
Deux groupes de personnes ont été tirés au sort. Pour le premier, les chercheurs ont convaincu ces participants qu’ils avaient de fortes chances de perdre le contrôle sur leurs pensées et actions. Dans le cas du deuxième, ils les ont, au contraire, convaincus qu’ils étaient en contrôle total de leurs faits et gestes.
Aucun des participants n’avait de diagnostic établi de troubles obsessionnels et compulsifs. Grâce à un test sur ordinateur, ils ont analysé les comportements de ces jeunes. Les participants devaient contrôler la cadence d’images défilant sur l’écran. Ceux convaincus qu’ils avaient plus de risque de perdre le contrôle vérifiaient plus méticuleusement chacune de leurs actions. L’inverse a été constaté pour les personnes sûres de leur capacité de contrôle.

Pour les chercheurs, les résultats de cette étude montrent que la peur de perdre le contrôle peut être manipulée. Elle peut également induire de nombreux autres problèmes psychologiques : du trouble obsessionnel compulsif au stress post-traumatique en passant par les troubles de l’anxiété.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité