Publicité

QUESTION D'ACTU

Intelligence artificielle

Cancer du sein : les algorithmes, efficaces pour détecter les métastases

L’intelligence artificielle est comparable à celle d’un médecin expert, qui travaille sans aucune contrainte de temps.

Cancer du sein : les algorithmes, efficaces pour détecter les métastases welcomia/epictura

  • Publié 15.12.2017 à 11h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Utiliser des algorithmes peut aider les médecins à améliorer leur diagnostic. Une nouvelle étude, publiée par le Journal of American Medical Association le montre bien sur une essai mené chez des femmes atteintes d’un cancer du sein. 

Pour cela, les chercheurs ont comparé la machine à l’homme. D’abord, ils ont analysé la performance des algorithmes d’apprentissage pour détecter les métastases dans les ganglions lymphatiques de patientes. L’utilisation de ces algorithmes s’est faite dans le cadre d’un concours scientifique. Puis, ils ont comparé cette performance avec les diagnostics posés par 11 médecins. 

L’intelligence artificielle pose un meilleur diagnostic 

Résultat : dans certains cas, l’algorithme a obtenu de meilleurs résultats que les professionnels de santé. La performance de l’intelligence artificielle (IA) et les algorithmes d’apprentissage ont donc permis de repérer des métastases ganglionnaires au cours du cancer du sein.

L’IA est comparable à celle d’un médecin expert, qui travaille sans aucune contrainte de temps. 

Ainsi, l’utilisation d’algorithme peut se révéler utile en oncologie. Mais les auteurs de l’étude le précisent bien : il faut désormais évaluer la puissance de l’intelligence artificielle dans d’autres contextes cliniques. 

Utile pour prévenir la maladie 

Cela fait déjà quelques temps que les scientifiques se penchent sur les bienfaits de l’intelligence artificielle dans le domaine médical. Il y a plus d’un an, des chercheurs israéliens et américains ont mis au point une intelligence artificielle capable de détecter le cancer du sein, avec un taux de réussite à 92 %. 

Au MIT Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory, des chercheurs se penchent sur des algorithmes permettant d’identifier une lésion à risque, qui peut potentiellement évoluer en cancer. Un recours qui pourrait faire baisser le nombre d’interventions chirurgicales.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité