Publicité

QUESTION D'ACTU

Viande

Cantines scolaires : et si on y mangeait moins de viande ?

Greenpeace a lancé samedi dernier un appel pour diminuer la quantité de viande distribuée dans les cantines scolaires. Pour la santé des enfants et pour l’environnement, les militants prônent moins de viande, mais de meilleure qualité.

Cantines scolaires : et si on y mangeait moins de viande ? belchonock/epictura

  • Publié 12.12.2017 à 17h37
  • |
  • |
  • |
  • |


Au sein des cantines scolaires, entre deux et six fois trop de protéines sont servies aux enfants, si l’on se réfère aux recommandations de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES). Greenpeace France s’est saisi de ce dossier samedi dernier en présentant un rapport expliquant comment les représentants des filières de viande et de produits laitiers pèsent sur l’Etat pour choisir les menus des enfants. Lorsque l’on s’intéresse aux chiffres, on comprend rapidement l’importance de la composition des repas : environ sept millions d’élèves sont concernés, plus de 80 000 tonnes de produits carnés et 120 000 tonnes de produits laitiers.

Danger pour la santé...

Proposer une alimentation riche en graisses et en protéines animales entraîne des risques certains pour la santé des enfants. Le diabète, l’obésité, les maladies cardio-vasculaires ou même le cancer peuvent se nourrir d’un excès de viande. Un danger alarmant pour les militants de Greenpeace : « Pourquoi les menus des cantines scolaires sont-ils constitués presque uniquement de repas carnés, alors même que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) conseille de réduire la part des protéines animales au profit des protéines végétales ? »

Pour répondre à cette question, l’association rend les lobbys responsables du problème.

Elle dénonce différentes actions de grands groupes venus vanter leurs produits au sein même des écoles. Les lobbys du lait, de la viande et du sucre sont pointés du doigt.

... et pour l’environnement

Si la santé des écoliers, collégiens et lycées préoccupe en premier lieu Greenpeace, l’impact sur l’environnement attire également son attention. Sur sa pétition, elle rappelle les méfaits de la surconsommation de viande : « L’élevage représente plus de 14 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et il contribue à la déforestation car les terres boisées sont rasées pour en faire des zones de pâturage, rappelle le communiqué. La fermentation entérique des animaux produit du méthane et l’entretien des terres est l’une des causes des émissions de CO2 et de protoxyde d’azote. »

Suite à ce constat, les activistes ont lancé une pétition pour modifier la constitution des menus dans les cantines scolaires. L’occasion d’influer sur un milliard de repas distribués chaque année motive leur lutte. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité