Publicité

QUESTION D'ACTU

Infection et inflammation

Une maladie des gencives à l’origine de la polyarthrite rhumatoïde

Une maladie infectieuse et inflammatoire des gencives qui cause la perte des dents est probablement responsable de la polyarthrite rhumatoïde

Une maladie des gencives à l’origine de la polyarthrite rhumatoïde lightpoet/epictura

  • Publié 03.12.2017 à 07h45
  • |
  • |
  • |
  • |


Les problèmes dentaires causés par les maladies des gencives, ou « parondotopathie », sont préexistants à l'apparition d’une polyarthrite rhumatoïde. L’étude montre également une relation causale entre la perte de l'os de la mâchoire et des niveaux élevés d’une molécule induisant la résorption osseuse dans le sang : le RANK-L.
C’est ce qu’il ressort d’une recherche de l'Université d'Umeå en Suède présentée dans la revue Arthritis & Rheumatology.

Un lien fort entre parodontite et polyarthrite

La perte de l’os de la mâchoire causée par une inflammation secondaire à la prolifération d’une bactérie dans la gencive est caractéristique à la fois de la parodontite - une maladie entraînant la perte des dents - et de la polyarthrite rhumatoïde. Malgré les différences dans l'inflammation de la parodontite ou de la polyarthrite rhumatoïde, il a maintenant été établi qu'il existe une corrélation entre les deux.
« Par exemple, on sait que les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde ont dans une large mesure des chutes de dents et que les traitements visant à traiter la parodontite soulagent également les douleurs articulaire de la polyarthrite rhumatoïde ». « Jusqu'à présent, cependant, on ignorait s’il existait une relation causale entre les deux », explique Pernilla Lundberg, maître de conférences au Département d'Odontologie à l'Université d'Umeå, et l'un des chercheurs à l'origine de l'étude.

Une collaboration multidisciplinaire

Dans le cadre d'une collaboration, Pernilla Lundberg et Solbritt Rantapää-Dahlqvist, chercheur au Département de santé publique et de médecine clinique de l'Université d'Umeå, ont analysé la prévalence de la perte d’os de la mâchoire sur les radiographies dentaires de malades souffrant de polyarthrite rhumatoïde. Les radiographies ont été réalisées avant que les symptômes de l'arthrite ne se développent et ont été comparées aux radiographies de témoins sembalbles en tout point en dehors de la polyarthrite. Tous les participants à l'étude avaient à plusieurs reprises donné du sang à la Biobanque médicale du nord de la Suède. Les radiographies dentaires ont été récupérées chez les dentistes traitants.

Une parodontite préexistante à la polyarthrite

Les résultats publiés dans la revue Arthritis & Rheumatology, montrent pour la première fois que les personnes qui développeront plus tard une polyarthrite rhumatoïde ont une maladie de la gencive avérée sur des radiographies. Les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde développent également, dans une plus large mesure, une parodontite avec le temps. Parmi les personnes qui ont développé plus tard une polyarthrite rhumatoïde, le plus haut degré de perte osseuse de l’os de la mâchoire a été détecté chez les personnes qui avaient également des taux élevés de RANK-L dans le sang, une molécule induisant la résorption osseuse.
« Nos résultats indiquent une relation causale entre la parodontite et la polyarthrite rhumatoïde, mais d'autres études cliniques et études sur les mécanismes impliqués sont nécessaires pour prouver l'existence d'une relation causale avec certitude », explique Solbritt Rantapää-Dahlqvist.

La bactérie associée à la parodontite est Porphyromonas gingivalis, qui a été impliqué dans un mécanisme de citrullination des protéines à l’origine des anticorps anti-CCP qui sont retrouvés dans les polyarthrite rhumatoïdes les plus agressives. On ne sais pas actuellement si l’origine de la polyarthrite rhumatoïde est dans le poumon ou dans la bouche, mais l’origine infectieuse prend de plus en plus d’importance.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité