Publicité

QUESTION D'ACTU

Questions sur la pilule numérique

Abilify, la pilule électronique connectée.

Une pilule moitié chimique, moitié technologique...  Un médicament "intelligent". Pas parce qu'il soigne, mais parce qu'il communique !

Abilify, la pilule électronique connectée. phodopus/epictura

  • Publié 19.11.2017 à 08h15
  • |
  • |
  • |
  • |


L’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, la célèbre  FDA,  vient d’autoriser la mise sur le marché de la première pilule électronique connectée.

Ce médicament, appelé Abilify MyCite, concernera dans un premier temps les personnes souffrant de troubles bipolaires et de schizophrénie.

C’est la mise au point d’un  système qui doit résoudre un des derniers casse-tête du médecin. En  lui envoyant  directement des informations,  celui-ci aura la certitude que le malade a bien pris son traitement…

Ce n’est pas un gadget ; c’est peut-être même la solution à un problème grave de la médecine ; selon l’OMS un malade sur deux ne prend pas son traitement. Grâce à cette pilule il n’y aura plus d’ambiguïté !

Comment ça marche ?

Le mécanisme est assez simple. On avale la gélule. Quand elle arrive dans l’estomac, elle est ouverte par le mécanisme de la digestion et elle libère un capteur qui se mets alors à émettre un signal qui est reçu par un  patch fixé sur le bras du malade at que l’on renouvelle toutes les semaines. Ce patch est en liaison avec smart phone qui envoie cette information, immédiatement au médecin. Et cette information est importante. Parce que en dehors du fait que de nombreux malades oublient leur traitement, un bon nombre mentent… C’est pourquoi ce capteur ne se met en marche   que lorsque le médicament est dans l’estomac donc bien avalé !

Ce capteur il est difficile à avaler ?

Non car il a la taille d’in grain de sable. Une puce miniature, composée de matériaux conducteurs, cuivre et magnésium, mais sans batterie. En revanche le patch lui est équipé d’une mini batterie

Pourquoi des patients ne prennent-ils pas leurs traitements ? 

Par oubli, encore que pour ceux-là, depuis quelques années, des services spécialisés se proposent d’envoyer un SMS pour rappeler l’heure de la prise, mais ce n’est pas une garantie absolue. Il y en suite la psychiatrie où la preuve que le traitement a bien été pris repose sur un témoignage pas toujours solide. Et puis il y a les menteurs invétérés…

Bien évidemment c’est grave de ne pas prendre son traitement…

Dans certaines maladies c’est même vital ! Je vais prendre un exemple : 15 millions de gens sont hypertendus dans notre pays dont d’ailleurs 4 millions l’ignorent. 11 millions sont donc traités. Et bien seuls 60% prennent leur traitement comme il le faut.  Ou encore, prenez les antibiotiques, pour lesquels on sait que les durées de traitement sont fondamentales pour ne pas donner naissance à des microbes résistants, ne sont pas respectées dans la majorité des cas. Ce qui est grave pour la santé de tout le monde…

Il y a aussi les gens âgés qui sont souvent perdus devant les tonnes de médicaments que leurs prescrivent les médecins

Et cette pilule mouchard va être bien acceptée par le malade ?

Pas plus que le traitement pour ceux qui ne veulent pas le prendre, mais là au moins, le médecin en aura la preuve immédiatement.

Ce médicament intelligent va coûter une fortune…

Il va être plus cher… mais beaucoup moins que certains médicaments extrêmement coûteux ou, à long terme, qu’une maladie qu’on ne soigne pas.

Il  existe déjà  des mini-caméras qui s’avalent comme des gélules ?
C’est vrai, ça s’appelle des vidéo capsules, et ce n’est pas nouveau ; une dizaine d’année ; On l’avale sous forme d’une gélule. Il y a à l’intérieur une batterie qui permet de filmer et d’éclairer pendant 10 heures. Tout au long de sa descente, elle envoie des images, d’assez bonne qualité sans être parfaites,  qui sont reçues par un décodeur, un petit boitier posé sur le ventre.

A la sortie de l’estomac, il y a un très long tube assez fin d’un peu plus de sept mètres, l’intestin grêle qui se poursuit par un bon mètre cinquante de gros intestin ;  l’endroit le plus secret de notre corps était probablement cet intestin grêle. Il faut reconnaître à la vidéo capsule l’exploit d’en avoir permis l’exploration.

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité