Publicité

QUESTION D'ACTU

Diététique

Régime : pourquoi pas des insectes?

2,5 milliards de personnes dans le monde consomment des insectes. Passé outre le dégoût que cela peut inspirer aux non avertis, ce mode alimentaire est très sain par la richesse en protéines de ces animaux à 6 pattes.

Régime : pourquoi pas des insectes? stockphototrends/epictura

  • Publié 02.11.2017 à 17h23
  • |
  • |
  • |
  • |


A l’heure où le sucre est considéré comme addictif, le gluten intolérable et les viandes hypercholestérolémiantes, pourquoi ne pas se tourner vers les insectes pour remplir notre assiette comme le font plus de 2,5 milliards de personnes dans le monde ?

Parce que la FAO, l’agence de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture depuis de nombreuses années, puis l’ANSES en 2015 dans un avis qu’elle avait émis sans faire la moue, nous ont montré que faire vos menus avec grillons et vers de terre, coléoptères ou scorpions était très sain. Et pas seulement pour certaines zones d’Afrique, d’Asie ou encore d’Amérique latine, des pays qui n’ont pas toujours le choix ! En effet, près du tiers de la population mondiale et notamment dans ces pays, soit plus de 2,5 milliards de personnes consomment déjà traditionnellement des insectes. Mais un jour viendra, si l’on en croit toujours la FAO, où cette entomophagie, c'est-à-dire le fait de consommer des insectes, devra aussi gagner nos latitudes. En 2050, la terre comptera 9 milliards d’habitants, et il faudra donc doubler notre production de nourriture. Mais celle de viande ne pourra pas continuer sur sa lancée actuelle : il faudrait doubler la surface de la terre rien que pour nourrir ces animaux ! Donc fourmis et criquets devront passer à la casserole, avec l’aval de la faculté.

Riches en protéines 

En effet, sauterelles et congénères sont très riches en protéines ! Ces petites bêtes contiennent proportionnellement autant de protéines que du bœuf cru. Et ce n'est pas tout : par exemple le grillon est également riche en oméga 3, fer, calcium... le grillon est donc un aliment complet. Mais avec très peu de matières grasses.

Un autre avantage : les insectes sont en quantité quasi illimitée, se reproduisent sans cesse sur terre, dans l’air et dans les eaux, donc pas de risque de pénurie. De plus, à la différence avec les animaux que nous consommons comme les viandes et les poissons qui ont besoin d’autres protéines pour se développer, les insectes se contentent de résidus comme des déchets alimentaires ou de compost. Leur élevage est donc relativement simple et économique. Par exemple, pour produire un kilogramme d’insectes, il faut 2 kilo de nourriture, alors que pour des bovins, il en faut 8 kilo pour produire 1 kilo de viande.

De plus, les insectes sont très écolo : ils utilisent peu d’eau et produisent moins de gaz à effets de serre que le bétail. A noter que l’élevage du bétail produit plus de gaz à effet de serre que l’industrie automobile !

Où faire son marché ?

Certes, il est plus facile aujourd’hui d’acheter des chips que des insectes. Mais sur internet, on trouve de tout grâce à des boutiques en ligne, comme Insectes comestibles ou insectement votre qui produisent et commercialisent des insectes alimentaires : punaises géantes, chenilles d’Afrique, criquets, etc. On y trouve aussi des recettes ou des desserts comme un « brownie aux vers » et puis des petites gourmandises comme des sucettes aux scorpions ou barres de céréales de divers insectes. Un régal !

Actuellement, il n'y a pas de boutique sur rue : on n’a pas encore le droit en France d’ouvrir un magasin où on vend des insectes. Mais les choses évoluent vite, et d’ici quelques années, étant donné que ce commerce commence à s’organiser et suit les règles de traçabilité et de contrôle microbiologique, des magasins ouvriront.

Quel goût ?

Reste à savoir le plus important : quel goût ont ces insectes ? Réponse sur internet où les témoignages convaincants sont nombreux : goût de noisette croquante du grillon, saveur citronnée, plus piquante ou proche du gorgonzola de la punaise d’eau... A propos des « Punaises d'eau, grillons, vers à soie et autres sauterelles que l’on vient de lui servir, une cliente d’un restaurant avoue : Quand on le voit, ça donne pas envie, mais c'est vraiment bon ! »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité