Publicité

QUESTION D'ACTU

Sexologie

Préservatif : et si la taille comptait finalement ?

Les préservatifs standards aux États-Unis seraient trop grands pour la majorité des hommes et provoqueraient des inconforts responsables du désamour pour ce petit bout de caoutchouc. Pour relancer l’utilisation de la « capote », les entreprises américaines et la FDA (Food and Drug Administration) ont trouvé la solution : proposer de plus petites tailles comme c’est déjà le cas en Europe.

Préservatif : et si la taille comptait finalement ? epictura/grinvalds

  • Publié 19.10.2017 à 17h17
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Américains admettent enfin que leurs préservatifs sont trop grands. Les modèles homologués là-bas ont une longueur comprise entre 17 et 21 cm et une circonférence de 9,9 à 11,4 cm. Ces chiffres semblent loin de ceux enregistrés par une étude en 2014, sur la taille (déclarative) des pénis américains : en moyenne 14,2 cm pour la longueur et 12,2 cm pour la circonférence en érection. Résultat : 83 % des Américains seraient « plus petits » que les tailles standards.

D’après le New York Times, le surplus de caoutchouc qui en découle impacterait le confort, quand le matériau tire-bouchonne, et engendrerait de désastreuses frustrations lorsque le modèle plus petit se révèle trop grand. 

60 tailles de préservatif différentes

Une entreprise s’est donc engouffrée dans la brèche, et propose désormais une gamme de plus de 60 préservatifs (10 longueurs et 9 circonférences). Le but affiché est de redonner confort et confiance à la gent masculine. Pour les autorités américaines, l’objectif est surtout de relancer cet outil de contraception et de protection des maladies sexuellement transmissibles. En effet seul 1 Américain sur 3 l’utilise. 
En Europe, l'adaptation des tailles de préservatifs par les industriels est déjà en place depuis plusieurs années. 

Le syndrome du vestiaire

De nombreux hommes souffrent de ce que l’on appelle « le fameux syndrome du vestiaire ». Un problème de taille, qui pousse 12 % des hommes à être mécontents de la taille de leur pénis, et certains d’entre eux à avoir recours à des procédés d’allongement.
Si l’on regarde les choses de façon factuelle, la norme est de 9/10 cm au repos et 12,8/14,5 cm en érection. Pourtant, ce que l’on appelle micropénis (en-dessous de 7 cm) ne touche qu’un pour cent des hommes. Un complexe de groupe favorisé par la généralisation des films X ?

Anecdotes...

Sur 25 pays d’Europe, les Français sont en tête, les Italiens 5e, les Grecs derniers, d’après les tailles déclaratives des hommes interrogés.

Chez nos amis mammifères, l’érection se situe à environ 3,2 cm pour le gorille, 7,6 cm pour le chimpanzé. Par contre, nos cousins ont des rapports qui durent plus longtemps et dans des positions parfois acrobatiques.

Enfin, comme le disait le légendaire Frédéric Dard : le pénis est l’organe le plus léger de tous, car il suffit d’une pensée pour le soulever…

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité