Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage WWF

Alimentation : les Français prêts à payer plus pour manger mieux

Selon un sondage Ifop pour WWF, les Français aspirent à un autre modèle agricole, plus respectueux de l’environnement et de la santé.

Alimentation : les Français prêts à payer plus pour manger mieux Hannamariah/epictura

  • Publié 10.10.2017 à 12h55
  • |
  • |
  • |
  • |


A la veille du discours d’Emmanuel Macron sur les Etats généraux de l’alimentation, l’ONG WWF publie un sondage Ifop sur les habitudes et les perceptions de consommation des Français. Les résultats sont sans appel : ils révèlent que les Français sont prêts pour « une réelle transition agricole et alimentaire », peut-on lire.

Ils sont ainsi de plus en plus conscients des risques environnementaux et de santé publique associés au modèle d’agriculture industrielle. Ainsi, neuf sur dix considèrent leur santé impactée par la présence de pesticides dans les aliments consommés. Beaucoup ont déjà changé leurs habitudes de consommation : 70 % d’entre eux ont opté pour des produits plus responsables, ou envisagent de le faire.

Moins de viande, plus de bio

Par ailleurs, deux tiers des Français consomment des aliments biologiques, soit deux fois plus qu’il y a 20 ans, montre le sondage. A budget équivalent, 72 % des Français sont prêts à modifier leur alimentation en incluant plus de produits bio et moins de produits plus coûteux et à fort impact environnemental (viande, produits laitiers…). Enfin, 67 % des Français sont prêts à réduire leur consommation de protéines animales pour privilégier des produits de meilleure qualité.

Les Français manifestent ainsi une volonté de changement vers un modèle agricole plus durable. Près de sept sondés sur dix (69 %) sont prêts à payer plus cher pour leurs produits alimentaires, pour permettre aux agriculteurs d’être mieux rémunérés. Par ailleurs, 87 % des Français se déclarent en faveur de la réorientation des aides publiques vers des pratiques privilégiant l’agriculture écoresponsable (biologique, agro-écologie, permaculture, etc). Enfin, les trois quarts sont favorables à ce que le ministère de l'Environnement ait un pouvoir de décision, aux côtés du ministère de l'Agriculture, sur l'ensemble des sujets agricoles.

Etiquetage sur les pesticides

L’enquête montre également une perception accrue des enjeux sociaux et environnementaux liés au système agricole parmi les Français. Ainsi, 89 % d’entre eux réclament une étiquetage informant sur la présence de pesticides dans les produits alimentaires, et autant sont favorables à une transparence complète sur les prix des produits alimentaires : quelle part est allouée à la rémunération des agriculteurs, quelle part correspond aux marges des distributeurs et de l’industrie…

« Le sondage souligne que les Français ont déjà changé leurs habitudes de consommation et sont conscients des risques environnementaux et de santé publique auxquels nous expose l’agriculture industrielle, commente Pascal Canfin, directeur général de WWF France. Il y a donc en France une majorité culturelle qui ne cesse d’avancer, une majorité de Français qui appelle à une transition agricole et alimentaire et qui est prête à s’affranchir du modèle agricole actuel. Emmanuel Macron dit avoir le courage de réformer : avec les Etats généraux de l’alimentation, il a aujourd’hui l’occasion de le démontrer ! Dans le cas contraire, nous risquons fort d’assister au divorce entre le président de la République et les aspirations des Français sur le sujet. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité