Publicité

QUESTION D'ACTU

Huiles minérales

Des substances toxiques dans les baumes à lèvres

Des marques de baumes à lèvres contiennent des huiles minérales susceptibles de devenir toxiques, au contact des muqueuses, selon une association de consommateurs. 

Des substances toxiques dans les baumes à lèvres geo-grafika/epictura

  • Publié 25.09.2017 à 17h01
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est une habitude répandue : passer sur ses lèvres un peu de baume hydratant. A tort ! Selon un testing mené par une association de consommateurs belge, la plupart des baumes à lèvres mis sur le marché comportent des substances toxiques qui, appliquées sur les muqueuses, posent un problème sanitaire.

« Nombre de cosmétiques contiennent des huiles minérales. Pour des produits d’entretien de la peau, pas de problème. Mais il en va tout autrement si une partie du produit peut être ingérée, comme c’est le cas avec les baumes à lèvres. En effet, les huiles minérales sont à l’origine des substances qui, une fois ingérées, sont potentiellement nocives pour la santé », alerte Test-Achats dans un communiqué publié lundi.

Substances cachées

Ces substances sont les MOSH (Mineral Oil Saturated Hydrocarbons ou hydrocarbures saturés) et les MOAH (Mineral Oil Aromatic Hydrocarbons ou hydrocarbures aromatiques). « Leur risque précis n’est pas encore très bien établi, mais on soupçonne fortement les MOAH d’être cancérigènes, et les MOSH de s’accumuler dans les organes et d’entraîner la formation de tumeurs dans les glandes lymphatiques, le foie ou la rate », pointe l’organisation.

Or, Test-Achats constate que la présence de ces substances n’est signalée ni sur l’emballage, ni sur la liste des ingrédients. Aucun seuil de sécurité n’a par ailleurs été fixé pour ces substances par l’instance européenne compétente, regrette encore l’association.

Labello, Yves Rocher, Le Petit Marseillais…

« Faute de limites de sécurité, il faut s’en référer aux recommandations d’institutions comme Cosmetics Europe et l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Test-Achats a constaté que les limites indiquées par ces instances étaient dépassées pour 15 des 21 produits retenus pour le test ».

Les 15 baumes à lèvres à éviter d’après Test-Achats sont : Aptonia, Avène, Carmex, Eucerin, La Roche-Posay, Labello Original, Labello Sun protect, Le Petit Marseillais, Louis Widmer, Maybelline BabyLips Dr. Rescue, Maybelline BabyLips hydrate, Neutrogena, Vaseline, Vichy et Yves Rocher.

En Belgique, Test-Achats a interpellé les ministres de la Santé publique et de la Consommation sur les résultats de son test et exige, avec d’autres organisations, de nouvelles normes européennes.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité