Publicité

QUESTION D'ACTU

Rapport OMS

Antibiorésistance : un besoin urgent de nouveaux médicaments

Les progrès de la médecine vont être compromis par l’antibiorésistance et la pénurie actuelle de thérapies efficaces, selon un rapport de l’OMS.

Antibiorésistance : un besoin urgent de nouveaux médicaments alexraths/epictura

  • Publié 20.09.2017 à 07h50
  • |
  • |
  • |
  • |


Les antibiotiques efficaces sont-ils en passe de devenir une denrée rare ? Un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) le suggère. Ses auteurs montrent une défaillance alarmante dans le développement de nouveaux antibiotiques aptes à combattre des infections de plus en plus résistantes aux traitements.

La plupart des thérapies qui font actuellement l’objet d’essais cliniques sont des modifications de classes déjà existantes d’antibiotiques, et constituent des solutions à très court-terme, expliquent les chercheurs.
Le rapport montre ainsi qu’il existe à ce stade très peu de solutions thérapeutiques potentielles pour traiter les infections résistantes aux antibiotiques, comme la tuberculose multi-résistante qui tue 250 000 personnes chaque année dans le monde.


Mourir d’une infection banale

« La résistance aux antibiotiques est une urgence de santé publique qui va sérieusement compromettre les progrès de la médecine moderne, commente le directeur général de l’OMS, cité dans un communiqué. Il y a un besoin urgent d’investissements supplémentaires dans la recherche et le développement [de nouveaux antibiotiques] (…), sans lesquels nous retournerons dans une époque où les gens craignaient des infections banales et risquaient leur vie pour des chirurgies mineures ».

En plus de la tuberculose multi-résistante, l’OMS a identifié 12 classes de pathogènes prioritaires, dont certains causent des infections très communes, comme des pneumonies ou des infections urinaires. Ces 12 classes deviennent de plus en plus résistantes aux thérapies existantes et nécessitent d’urgence de nouveaux antibiotiques.


Seuls 8 traitements innovants

En tout, le rapport identifie 51 nouveaux antibiotiques en cours de développement clinique qui ont vocation à traiter ces classes de pathogènes. Mais parmi ces médicaments candidats, seuls huit sont considérés comme des traitements innovants qui apporteront une valeur ajoutée par rapport à l’arsenal thérapeutique existant.

L’OMS appelle l’industrie pharmaceutique et les chercheurs à se concentrer d’urgence sur de nouveaux antibiotiques aptes à traiter certaines formes très sérieuses d’infections résistantes aux antibiotiques, sans quoi les patients mourront « en quelques jours ».

Toutefois, la mise à disposition de nouveaux traitements ne suffiront pas à combattre la menace de l’antibiorésistance, souligne l’OMS, qui travaille avec les pays afin de renforcer la prévention et le contrôle des infections, et d’améliorer l’usage approprié des antibiotiques existants et de ceux à venir. L’OMS est en train d’élaborer un guide pour une utilisation responsable des antibiotiques chez l’humain, l’animal et dans le secteur de l’agriculture.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité