Publicité

QUESTION D'ACTU

Fractures

Toboggans : prendre son enfant sur les genoux est une mauvaise idée

Chaque année, 25 000 blessures sont enregistrées aux États-Unis dans ces circonstances. Les chutes peuvent provoquer des fractures chez les jeunes enfants.

Toboggans : prendre son enfant sur les genoux est une mauvaise idée Elaine Ashton/Flickr

  • Publié 16.09.2017 à 15h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Les parents qui pensent que leurs jeunes enfants sont plus en sécurité lorsqu’ils descendent les toboggans sur leur genoux se trompent. Une étude présentée au congrès annuel de l’Académie américaine de pédiatrie montre que ce geste de protection peut, au contraire, entraîner des blessures parfois graves sur les enfants.

D’après les données recueillies par les chercheurs, plus de 350 000 incidents auraient été recensés chez des enfants de moins de 6 ans, aux États-Unis entre 2002 et 2015. Cela représente plus de 25 000 par an. Pour beaucoup d’entre eux, ces incidents ne sont pas anodins.

Fractures des jambes

Le plus grand nombre de blessures a été enregistré chez les plus jeunes, âgés de 1 à 2 ans. Plus d’un tiers (36 %) d’entre elles étaient des fractures, principalement localisées au niveau des jambes. Le plus souvent, la fracture intervient en bas du toboggan, lorsque les pieds des enfants en touchent la surface ou le rebord. L’un d’entre eux peut alors rester coincé, forçant la jambe à tourner et plier sous le poids du parent accompagnateur.

« De nombreux parents ou gardes d’enfants descendent avec un jeune enfant sur leurs genoux, sans même y repenser à deux fois, explique Charles Jennissen, urgentiste pédiatre de l’université de l’Iowa (États-Unis). Et, dans la plupart des cas que j’ai vus, les parents n’ont absolument aucune idée de la gravité des blessures que cela peut engendrer chez les enfants. Ils disent souvent qu’ils ne l’auraient jamais fait, s’ils avaient su. »

Le poids des années

Ce sont la taille et le poids des adultes qui sont responsables de la gravité des blessures. D’après le Dr Jennissen, ils est peu probable qu’un enfant se fasse ce type de blessures seul, même dans des circonstances similaires, où son pied se retrouverait coincé sous ses fesses. Le poids d’un adulte, en revanche, est suffisant pour lui briser les os.

Les chercheurs recommandent donc d’éviter d’accompagner les enfants dans la descente. Soit ils sont suffisamment grands pour descendre eux-mêmes, avec éventuellement un accompagnement parental au sol en cas de chute, soit ils ne le sont pas. Dans ce cas, mieux vaut éviter les toboggans. Et si les adultes souhaitent profiter des sensations, qu’ils assument complètement en prenant le toboggan seuls !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité