Publicité

QUESTION D'ACTU

Alerte ANSM

Cocaïne : des intoxications plus nombreuses et plus sévères

Les intoxications liées à la consommation de cocaïne sont de plus en plus plus fréquentes et graves, selon l'ANSM. 

Cocaïne : des intoxications plus nombreuses et plus sévères focuspocusltd/epictura

  • Publié 12.08.2017 à 10h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Des produits plus forts et faciles d’accès. Voici les raisons qui expliquent la hausse des intoxications liées à la consommation de cocaïne, selon l’Agence Nationale de Sécurité du Médicaments (ANSM). L’agence signale qu’« une augmentation préoccupante du nombre et de la sévérité des intoxications (…) a été constatée par le réseau des centres d’addictovigilance français ».

Le nombre de signalements a ainsi été « multiplié par deux entre 2015 et 2016 et cette augmentation continue d’être constatée pour l’année 2017 ». Elle pourrait être liée à l’augmentation de la concentration du produit vendu (augmentation de la « pureté » de la cocaïne) et à sa plus grande disponibilité.

Symptômes évocateurs

Une enquête nationale d’addictovigilance est en cours afin de mieux « circonstancier les cas et l’évolution de la consommation de cocaïne » en France, fait savoir l’agence. Les résultats seront présentés prochainement.

En attendant, l’ANSM rappelle aux professionnels de santé les effets caractéristiques d’une intoxication à la cocaïne et insiste sur l’intérêt de réaliser une analyse toxicologique pour rechercher la présence de cocaïne devant un tel tableau. Par ailleurs, les professionnels de santé sont tenus de déclarer » tout cas grave de pharmacodépendance et d’abus au CEIP dont le professionnel de santé dépend ou sur le site signalement-sante.gouv.fr ».

Enfin, l’agence, conseille aux professionnels de santé de se rapprocher du centre d’addictovigilance de leur secteur géographique pour toute information complémentaire.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité